10 raisons d’adopter le géranium vivace

10 raisons d'adopter le géranium vivace
Getty images

Rustique, simple à cultiver, très florifère… le vrai géranium est vivace. Voici 10 raisons d’adopter cette jolie fleur facile à vivre et tout terrain.

Quand on vous dit « géranium », vous pensez aux fleurs désuètes qui ornent les balcons? Ces variétés sont en réalité des pélargoniums, des plantes semi-vivaces originaires d’Afrique cultivées en annuelles. Elles ont besoin de soleil pour s’épanouir et ne résistent pas au gel. Mais le vrai géranium est une plante solide, rustique et généreuse. Il offre une floraison de longue durée et ne requière quasi aucun entretien! Jardins d’ombre ou plein soleil, il en existe pour tous les terrains, dans une large gamme de coloris. Vous les adoptez?

1. Il est facile à vivre

Les géraniums vivaces ont la réputation d’être des plantes faciles à vivre, quasi increvables. Ils couvrent joliment le sol et empêchent l’invasion des « mauvaises herbes ». Ils sont aussi épargnés par les maladies et n’intéressent pas les limaces ni les escargots.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maxi zurkinden (@maxizurkinden) le

2. Il existe une grande variété de choix

Des centaines d’espèces et de variétés sont cultivées par les pépiniéristes. On en trouve de toutes les tailles et de toutes les nuances (blanc, rose, bleu, et violet) mais avec une constante: les fleurs des géraniums vivaces ont toujours cinq pétales. Feuillage et tiges disparaissent en hiver, pour réapparaître au printemps, mais la plante résiste à des températures pouvant atteindre -20 °C.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kiki Story Lawless (@that_sneaky_kiki) le

3. Il y en a pour toutes les expositions

La plupart des géraniums vivaces apprécient un emplacement légèrement ombragé, et poussent aussi bien dans un sol sablonneux léger que dans une lourde terre argileuse. Certaines variétés se plaisent en plein soleil, sur un terrain sec tandis que d’autres s’épanouiront à l’ombre d’un mur exposé au nord.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par thenorthfacinggarden (@thenorthfacinggarden) le

4. Sa plantation est ultra simple

Creusez un trou deux fois plus grand que le godet dans lequel vous l’avez acheté, dépotez la plante, déposez-la dans le trou de plantation, complétez avec de la terre, tassez et arrosez. Si le sol est lourd ou au contraire très sablonneux, déposez un peu de compost dans le trou de plantation. C’est tout! Même pas besoin de diviser les plants régulièrement, comme c’est le cas avec d’autres vivaces. Ils peuvent rester en place pendant des années.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rachel Shields (@rachelsgardenplants) le

5. Il ne demande pas beaucoup de soins

Si, fin juin, les fleurs commencent à faner, une bonne coupe redonnera vigueur à la plante. Coupez très court (presque à ras du sol), le géranium produira rapidement de nouvelles feuilles et de nouveaux boutons floraux. Cette coupe ne peut toutefois pas être appliquée aux variétés dont les feuilles se teintent de rouge et de brun à l’automne, le Geranium macrorrhizum par exemple.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Blütenrausch (@danni1400) le

6. On peut le cultiver en pot

Les géraniums vivaces supportent la culture en pots, jardinières et suspensions. Sur une terrasse ensoleillée, optez par exemple pour le Geranium sanguineum var. striatum, un géranium bas ne dépassant pas 10 cm de hauteur, à l’abondante floraison rose pâle, avec de fines feuilles sombres. Alternatives: le Geranium cinereum ‘Ballerina’, couvert de fleurs rose pâle dès avril (hauteur 20 cm), ou cinereum ‘Melody’, magenta, en fleurs de mai à septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Annika Falk (@annikaf66) le

7. Certaines espèces préfèrent l’ombre

Certains géraniums vivaces préfèrent l’ombre et la mi-ombre. Pour fleurir le pied d’un arbre ou d’un arbuste, voici quelques espèces et variétés à privilégier:

  • Geranium x oxonianum ‘Wargrave Pink’, aux fleurs rose pâle veinées. Très beau couvre-sol, par exemple sous des rosiers à fleurs roses.
  • Geranium clarkei ‘Kashmir Purple’, à fleurs lilas virant au violet foncé. Une seule plante suffit à couvrir plus de 1m2.
  • ‘Nimbus’, à fleurs bleu pastel et feuillage vert tendre.
  • ‘Orion’, le meilleur géranium pour l’ombre. Un géant (80 cm) dont les fleurs bleu lavande à cœur blanc illuminent les parterres tout l’été.
  • Geranium nodosum (géranium noueux), à fleurs bleu lavande striées de violet qui apprécie particulièrement les emplacements secs et ombragés. Semis faciles à réussir.
  • Geranium sylvaticum (géranium des bois), idéal en sous-bois, dans un terrain frais à fleurs blanches ou rose violacé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @lavieest1aventure le

8. D’autres variétés se plaisent au soleil

Un endroit sec et chaud à fleurir? Plantez-y un géranium. Nos préférés:

  • Geranium renardii, avec de belles feuilles en feutre gris-vert et des fleurs bleues veinées en juin et juillet. Si l’hiver est doux, ce géranium garde son feuillage.
  • Geranium macrorrhizum, particulièrement la variété ‘Ingwersen’, à fleurs roses. La feuille émet un fort parfum lorsqu’on la frotte. On aime… ou pas!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dorothea Kolde (@dorothea_kitsune) le

9. Il peut être utilisé en couvre-sol

Les géraniums vivaces sont d’excellents couvre-sol, mais une variété se distingue particulièrement: Geranium macrorrhizum. Ce géranium au feuillage odorant et épicé d’une hauteur de 40 à 50 cm s’étend rapidement et peut être planté partout, même en terrain sec et ombragé. Il fleurit de mai à juillet avec des fleurs blanches (‘Album’) ou roses (‘Czakor’ par exemple). À l’automne, ses feuilles virent au rouge puis au rouille et la plante garde son feuillage durant l’hiver.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierluigi Montanari (@montanaripierluigi) le

10. Il se combine facilement à d’autres plantes

La plupart des géraniums de jardin ne dépassent pas 50 cm de hauteur et restent relativement touffus. On peut donc les combiner joliment à de nombreuses plantes: des herbes ornementales (grande astrance…) ou des vivaces hautes (Thalictrum…) avec le Geranium magnificum, l’achilée avec le géranium ‘Patricia’ à fleurs magenta, la grande camomille à petites fleurs blanches avec un géranium bleu pour un effet cottage, les délicates tiges florales jaune-vert du Tellima grandiflora avec un Geranium phaeum pourpre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par pewuka (@pewuka) le

Texte: Laurence Machiels

Envie de fleurs? Ces articles devraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)