Vous pensez que les renards sont nuisibles? En réalité, ils nous protègent contre la maladie de Lyme!

Vous pensez que les renards sont nuisibles? En réalité, ils nous protègent contre la maladie de Lyme!
Getty Images

Souvent considérés comme nuisibles, les renards sont en réalité beaucoup plus utiles qu’on ne le pense. Ils nous protègent d’une maladie qui fait des ravages du début du printemps à la fin de l’automne: la maladie de Lyme, une infection bactérienne transmise par une piqûre de tique infectée.

Présents dans nos campagnes et de plus en plus nombreux en ville, les renards sont souvent mal vus. Mais les renards qui éventrent nos poubelles et attaquent nos poulaillers sont en réalité beaucoup plus bénéfiques qu’on ne le pense. Leur présence et celle des fouines dans nos forêts permet de diminuer les risques d’infections véhiculées par les tiques, comme la maladie de Lyme.

Les renards contre la maladie de Lyme

Comment un renard peut-il lutter contre la maladie de Lyme? C’est simple: le renard roux se nourrit principalement de petits rongeurs. Or les larves de tiques s’accrochent au premier animal qui passe à proximité. Il s’agit généralement de petits mammifères tels que les souris, mulots, campagnols ou autres petits rongeurs. Ces derniers sont souvent porteurs d’infections, dont la Borrelia burgdorferi, la bactérie qui est à l’origine de la maladie de Lyme. Cette bactérie est transmise à la tique qui se retrouve donc infectée.

En s’attaquant à d’autres animaux pour se nourrir, la tique infectée transmet la bactérie à ses hôtes, et donc parfois, aux êtres humains. En se nourrissant de rongeurs porteurs de tiques infectées, les renards et les fouines réduisent donc les risques de transmission de la bactérie.

Moins de tiques infectées

Une étude réalisée aux Pays-Bas sur 20 hectares de forêt et publiée sur le site de The Royal Society a permis de confirmer ce constat. Les zones où les renards et les fouines étaient présents en plus grand nombre présentaient moins de tiques infectées. En effet, au plus il y a de prédateurs, au moins les rongeurs sortent, et par conséquent, au moins ils sont mordus par les tiques. En bref, les renards et les fouines constituent un rempart naturel contre la maladie de Lyme. La nature n’est-elle pas bien faite?

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)