9 astuces pour en finir avec le calvaire de la pelouse

9 astuces pour en finir avec le calvaire de la pelouse
© Shutterstock

Certains la tondent chaque semaine, l’engraissent, l’aèrent, la bichonnent avec plaisir. Pour d’autres, l’entretien de la pelouse apparaît comme un éternel recommencement. Ne maudissez plus votre gazon, voici neuf solutions tous azimuts!

1. Offrez-vous une tondeuse robot

Les tondeuses robots sont performantes et travaillent en toute autonomie sur de très grandes surfaces. Mais leur prix reste assez important. Si vous ne souhaitez pas casser votre tirelire, orientez-vous plutôt vers une gestion adaptée de la pelouse.

2. Choisissez les bonnes semences

Les pelouses traditionnelles se composent généralement d’herbes à gazon fines, comme le pâturin des prés, qui demandent de nombreux soins pour conserver leur couleur verte, leur homogénéité et leur aspect soigné. Heureusement, il est possible aujourd’hui d’opter pour des semences pour pelouses à faible entretien, qui demandent une tonte, une fertilisation et un arrosage moins fréquents. Pensez-y au moment de semer votre gazon!

3. Transformez votre pelouse actuelle

Vous pouvez aussi transformer progressivement une pelouse existante en pelouse à faible entretien: pour cela, passez le râteau afin mettre des zones de sol à nu, puis, au besoin, ajoutez du terreau et sursemez avec des espèces exigeant peu d’entretien.

4. Ensemencez au bon moment

Ensemencez votre terrain au printemps ou en automne: non seulement vous ne devrez probablement pas arroser les semences car la pluie s’en chargera, mais elles se trouveront moins concurrencées par les mauvaises herbes en fin de saison.

5. Tondez haut

Tondez haut, c’est à dire à 6 cm au minimum: cela permet de fortifier le gazon et d’épuiser les mauvaises herbes.

6. Réduisez la superficie de votre pelouse

Réduisez au maximum les surfaces de gazon, par exemple en semant un pré de fauche qui vous donnera beaucoup de plaisirs tout en favorisant la biodiversité dans votre jardin

7. Pensez aux autres couvre-sols

Lorsque les conditions rendent la pousse du gazon difficile, remplacez la pelouse par d’autres couvre-sols mieux adaptés: un tapis d’helxine peut faire merveille sur un sol frais et ombragé, tandis que le serpolet conviendra très bien à un sol sec et pauvre.

8. Profitez des résidus de tonte pour nourrir votre pelouse

Pratiquez l’herbicyclage: laissez les résidus de tonte sur le gazon, ils disparaîtront tout seuls, tout en nourrissant votre pelouse. Bon à savoir: pour que ce principe fonctionne bien, il est préférable que le gazon soit réduit en très petites particules. Dans ce cas, investissez dans une tondeuse mulcheuse.

9. Tondez au minimum

La solution radicale. Cessez de tondre! Coupez seulement l’herbe dans les zones de passage et d’activités. Trois coupes annuelles peuvent suffire. Utilisez un coupe-bordure à fil, qui permet d’intervenir même lorsque l’herbe est haute. Agissez par temps sec pour vous faciliter la tâche.

Vous aimez jardiner? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)