Emily in Paris: que vaut la série Netflix au-delà de ses clichés?

Emily in Paris: que vaut la série Netflix au-delà de ses clichés?
© CAROLE BETHUEL/NETFLIX

Créée par Darren Star, à qui l’on doit notamment Sex and the City, la série Emily in Paris connaît un vrai succès sur Netflix. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle fait parler d’elle! En bien, comme en mal…

Le 2 octobre 2020, Netflix mettait en ligne l’une des séries les plus attendues de l’année: Emily in Paris. Cette dernière suit une jeune Américaine (qui ne parle pas un mot de la langue de Molière) envoyée dans la capitale française pour apporter une touche “made in USA” à sa boîte active dans le marketing. Aussitôt sortie sur la plateforme de streaming, la création de Darren Star a été majoritairement critiquée par le public francophone. C’est qu’Emily découvre un Paris qui est inconnu de ceux qui y vivent ou qui s’y sont déjà rendus…

Paris sous son plus beau jour

Ici, l’appartement de bonne est spacieux, les rues sont propres (si ce n’est l’unique crotte de chien qu’une horrible snob n’a pas ramassée) et les croissants peuvent rapporter 10.000 followers. Les Parisiens, par contre, sont globalement odieux, ne travaillent pas avant 10h du matin et trompent allègrement leurs épouses (qui sont au courant et l’acceptent). Une image glamour de la ville mais pas toujours de ses habitants, qui ne plaît évidemment pas aux Français… Les New Yorkais se seraient-ils eux aussi plaints lorsqu’ils ont découvert Sex and the City?

La série plaisir coupable

Si vous ne vous arrêtez pas à ces clichés et que vous acceptez qu’Emily in Paris propose une version fantasmée et édulcorée de la Ville lumière, vous découvrirez un feuilleton ultra-girly qui permet de se changer les idées en dix épisodes. On apprécie les décors aussi fabuleux que les tenues (Emily est décidément la nouvelle Carrie Bradshaw). Lily Collins déborde d’énergie et rayonne comme personne, autant d’atouts qui font que l’on se prend rapidement d’affection pour le personnage principal. Sans oublier Lucas Bravo (Gabriel), révélation masculine de la série, séduisant dès sa première apparition. À leurs côtés, on adore Ashley Park (Mindy) dans le rôle de la copine délurée, ainsi que Philippine Leroy-Beaulieu (Dix pour cent), très classe dans la peau d’une patronne digne du Diable s’habille en Prada.

En ces temps franchement maussades, on ne boude donc pas son plaisir avec cette série fraîche et légère, qui permet de se changer les idées, tout en rêvant à des pièces de grands créateurs de mode.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À la recherche d’un film ou d’une série sur Netflix?

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)