L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

L’édito d’Anne: Quels gentlemen!

«Salut ma belle, ça va?», «Tu me donnes ton numéro de GSM?», «T'es trop bonne...», «Pourquoi tu souris …
«Salut ma belle, ça va?», «Tu me donnes ton numéro de GSM?», «T'es trop bonne…», «Pourquoi tu souris pas? Je te parle. Je ne te plais pas?» «Pétasse!»… Que la femme qui n'a jamais entendu ce genre de réflexions dans la rue me jette sa première paire d'escarpins…

En 2012, le reportage de Sophie Peeters en caméra cachée avait fait l'effet d'une bombe: il dénonçait les insultes quotidiennes dont sont victimes les femmes en rue.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Aujourd'hui, une autre vidéo d'une actrice déambulant à New York sous les quolibets sexistes remet à nouveau ce phénomène à la une de l'actualité.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Comment l'éviter?

Ce n'est sans doute pas une amende qui va éradiquer ce phénomène. Juste peut-être une meilleure éducation de nos hommes à leurs petits garçons sur le thème «comment devenir un vrai gentleman»… Comme en Nouvelle-Zélande où un mannequin ne récolte que de jolies attentions!

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Contenu des partenaires