L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Hiro Chiba / Facebook

Elle imprime ses photos sur des feuilles d’arbre grâce au soleil

Hiro Shiba utilise des feuilles d’arbre comme support pour ses photos. Le procédé auquel recourt l’artiste japonaise est l’impression à la chlorophylle. Une technique plutôt méconnue, empreinte de délicatesse.

L’artiste Hiro Chiba (photo de couverture) a remis l’art de l’impression à la chlorophylle sur le devant de la scène, suite à un article paru sur Mr Japanization. Ce procédé peu connu avait déjà été employé auparavant par le photographe vietnamien Binh Danh pour ses photographies de guerre.

© Binh Danh

Comment faire une impression à la chlorophylle?

Pour réaliser une impression à la chlorophylle, comme l’ont fait Hiro Chiba, ou précédemment Binh Danh, il faut choisir une feuille d’arbre qui se prête à l’exercice. Ensuite, il suffit de placer un film positif (ou négatif, mais cela produira un effet différent) sur la feuille et de recouvrir le tout d’une plaque de verre. En exposant l’ensemble au soleil durant quelques jours, la photosynthèse se produit et l’image s’imprime sur le support. Pour pérenniser le résultat, il est possible d’encapsuler la feuille d’arbre dans de la résine, à la manière de Binh Danh.

Vous aimez la photographie? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires