La grosse production américaine Bad Boys For Life est réalisée par deux Belges, mais qui sont-ils?

La grosse production américaine Bad Boys For Life est réalisée par deux Belges, mais qui sont-ils?
Capture d'écran de la bande-annonce "Bad Boys For Life"

Après 16 ans d’absence, les flics de « Bad Boys » renfilent leurs costumes pour un troisième volet. Aux commandes de cette production? Le duo de jeunes réalisateurs belges Adil El Arbi et Bilall Fallah. À en voir la bande-annonce sortie hier, les deux cinéastes ont respecté les codes bad boys de ce film.

Au programme de « Bad Boys For Life »: effets spéciaux, cascades, grosses fusillades et de l’humour, beaucoup d’humour, le tout sur les airs du fameux tube « Bad Boys ». Les ingrédients présents dans les deux premiers films sont toujours bien là, pour le plus grand plaisir des fans de grosses productions américaines.

Un troisième film fidèle aux deux premiers

Dans ce troisième opus, Will Smith et Martin Lawrence reprennent leurs rôles de Marcus Burnett et Mike Lowery. Le premier est devenu inspecteur, alors que le second est en pleine crise de la quarantaine. À deux, ils reprennent du service, et surtout quand un mercenaire albanais, dont ils ont assassiné le frère, leur propose une grosse somme d’argent.

Au-delà des deux acteurs phares, on retrouve également des têtes connues, comme Vanessa Hudgens (« High School Musical »), Alexander Ludwig (« Vikings ») ou encore Charles Melton (« Riverdale »). Pour découvrir ce film d’action, il vous faudra encore patienter, la sortie est prévue pour janvier 2020.

Qui sont Adil El Arbi et Billal Fallah?

Les deux premiers volets ont été réalisés par Michael Bay qui cette fois a cédé sa place aux Belges Adil El Arbi et Billal Fallah. Les deux réalisateurs n’en sont pas à leur premier film. Ce sont eux qui sont derrière « Black », sorti en salle en 2015, mais interdit en France car jugé choquant et trop violent. En 2018, c’est « Gangsta » qui envahit nos salles obscures. Un film d’action avec quelques notes humoristiques.

Les deux acolytes, sortis de l’école de cinéma Sint-Lukas à Bruxelles, ont toujours été attirés par les grosses productions hollywoodiennes. Réaliser « Bad Boys For Life », c’est donc un rêve qui se réalise pour ces deux cinéastes qui ont, dès leurs études, toujours travaillé ensemble. « On a grandi avec les films de Scorsese et Spike Lee », confiait Adil El Arbi en 2018 au site EcranLarge.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Bilall Fallah (@fallahbilall) on

 

View this post on Instagram

 

Family For Life #badboysforlife #drarriesunited

A post shared by Adil El Arbi (@adilelarbi) on

Pour plus d’actualité cinéma, lisez ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)