L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Pinterest

Ah si seulement…

Vous ne vous êtes jamais demandé à quoi ressemblerait votre vie si vous étiez un homme? J'imagine que …
Vous ne vous êtes jamais demandé à quoi ressemblerait votre vie si vous étiez un homme? J'imagine que oui…

Le post d'hier m'a fait gamberger: c'est vrai que nous avons la fâcheuse habitude de nous compliquer la vie! Regardez les hommes, comme ils savent prendre tout à la légère, attitude cool et doigts de pied en éventail… "On verra bien" et "no stress" comme devises, ils donnent l'impression de flotter au-dessus des soucis. Bien sûr, je grossis le trait mais avouez qu'il y a deux trois petites choses qu'on leur piquerait bien, non? (et je parle de petites choses, hein, pas d'égalité salariale!)

 

1) sans doute la plus simple, la plus basique mais aussi la plus pratique de toutes les aptitudes masculines: faire pipi debout! Qui n'a pas rêvé, au moins une fois, de pouvoir se soulager tranquillement debout, contre un arbre d'une aire d'autoroute sans craindre les regards à la dérobée? Vaut également pour les besoins pressants lors des soirées arrosées entre copines… la liberté, quoi!

 

2) juste après au classement des trucs trop cool dont je rêve: avoir un orgasme en trois minutes chrono! Plus besoin de préliminaires ni de cycle conciliant, chaque jour est une fête car maintenant, vous êtes un homme et donc vous pensez au sexe à peu près toutes les 4 minutes. Et vous pouvez prendre votre pied sans culpabiliser (de faire l'amour en pleine journée, par exemple), sans penser à la liste des courses (parce que la simple vue d'un bout de peau vous transporte) et avec une probabilité de réussite assez conséquente (car contrairement aux femmes pour qui l'imaginaire est primordial, vous n'avez besoin que d'un mouvement mécanique régulier).

 

3) de manière générale, à part quelques exceptions urbaines et spécifiques, j'adorerais, comme les hommes, pouvoir sortir de chez moi sans me tracasser de mon look! Quel bonheur de savoir immédiatement ce qu'on va porter pour la soirée de réveillon (ben la même chose que la dernière fois, pourquoi?) et de ne pas hésiter une heure devant son miroir entre la robe noire et la robe grise! Quelle tranquillité d'esprit de quitter la maison sans avoir épilé ses sourcils (pour ne pas dire ses poils de nez). Quelle économie de porter ses jeans jusqu'à ce que le denim lui-même crie pitié parce que le trousseau de clés va le perforer (car bien sûr, on est un homme, on met tout dans ses poches, oui même si ça déforme!).

 

La seule chose sur laquelle je peux agir est la dernière. J'ai donc tenté, pendant une semaine, de plonger la main dans mon panier à chaussettes sans regarder ce que je prenais. J'ai porté quelques jours durant des chaussettes dépareillées, ce qui, avouons-le, n'est pas bien compliqué. Résultat: impossible! Savoir que mes chaussettes n'ont pas la même couleur me dérange au plus haut point et, même pour rester à la maison, j'en suis incapable! Moi, je vous dis que pour le lâcher-prise, il y a encore du boulot!

Contenu des partenaires