Véganisme: peut-on imposer ce régime alimentaire à nos enfants?

Véganisme: peut-on imposer ce régime alimentaire à nos enfants?
©Getty Images

Si le véganisme est sans nul doute un mode d’alimentation éthique, tant au niveau du bien-être animal que de l’écologie, il fait régulièrement débat lorsqu’il s’agit de l’alimentation des enfants.

Certains parents, adeptes du véganisme, imposent ce régime alimentaire à leurs enfants. En Belgique, ils seraient 3% environ. Mais cette manière de se nourrir est-elle bénéfique ou, au contraire, dangereuse pour la santé des enfants? Des experts ont tranché.

Qu’est-ce que le véganisme?

Avant de comprendre les implications de ce mode de vie sur la santé des petits, il est important d’expliquer ce qu’est le véganisme, appelé aussi végétalisme. Il s’agit d’une alimentation excluant tout aliment d’origine animale. Bien entendu la viande et le poisson, mais également le lait, les œufs ou tout autre produit venant de près ou de loin d’un animal tel que le miel, le fromage, le beurre ou la crème.

Ce type d’alimentation requiert alors, pour ne pas être en carences nutritionnelles, de remplacer les produits d’origine animale par des protéines végétales apportant les mêmes bienfaits pour notre corps. En effet, si l’on n’en abuse pas, les protéines animales sont une source indispensable d’énergie, mais sont aussi nécessaires au renouvellement cellulaire, au fonctionnement du système immunitaire et au maintien de notre masse musculaire.

Le véganisme et les enfants: y a-t-il un danger?

Si chaque adulte est libre de choisir son régime alimentaire, les spécialistes de la santé ont récemment tiré la sonnette d’alarme concernant l’impact de cette alimentation sur les bébés, mais aussi les enfants et les adolescents. Après avoir enregistré plusieurs cas de santé critiques chez des enfants soumis à ce type de régime, Bernard Devos, délégué aux droits de l’enfant, a demandé à l’Académie royale de médecine de Belgique de se positionner sur les effets du véganisme sur la santé des plus petits.

Et pour les représentants des médecins belges, la réponse est claire: le véganisme est à proscrire chez tous les enfants. En effet, en excluant les protéines animales de leur alimentation, les petits véganes manquent les bienfaits de nombreux éléments indispensables au développement de leur corps humain: la vitamine D et la B12, le calcium, mais aussi des oligo-éléments et des nutriments indispensables à leur bonne santé.

Quels sont les risques?

Selon les spécialistes de la santé, les risques chez l’enfant peuvent être nombreux: retard de croissance, mais aussi psychomoteurs, risque d’anémies, croissance cérébrale affectée et dénutrition. Des risques dont seraient également victimes les bébés in utéros, si la future maman opte pour un régime alimentaire végétalien.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation des enfants? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)