L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Voyance: 5 façons de poser une question à l’univers

Par Charlotte Burty

En demandant à voir un signe, en tirant une carte au tarot, en faisant confiance à son intuition… Il existe plusieurs chemins pour poser une question à l’univers (et obtenir une réponse!).

Qu’on croie ou non à « ces trucs-là », on aurait tous bien besoin d’un petit coup de pouce extérieur parfois. Heureusement, il existe plusieurs outils divinatoires pour se laisser guider par l’extraordinaire. Voici quelques chouettes pistes qui vous permettront de vous ouvrir à ce monde singulier sans faire tourner les tables ni jouer à l’apprenti sorcier!

Si vous débutez, n’hésitez pas à tester différentes techniques, pour voir celle qui vous parle le mieux. Ne misez pas tout votre avenir sur une question posée à l’univers, mais laissez-vous inspirer et porter par les signes qu’il vous envoie! Parfois, vous n’aurez même pas besoin de chercher très loin: la réponse à de nombreuses questions est souvent cachée au fond de vous… Par exemple, vous vous demandez si vous devez déménager ou lancer ce business de bijoux qui vous fait rêver. Vous vous concentrez sur la question et juste avant que la carte de tarot ne se dévoile à vous, vous espérez que l’univers vous donne le feu vert. Voici aussi votre réponse!

Comment poser une question?

  1. Choisissez un lieu calme et un moment propice.
  2. Faites en sorte que vos deux pieds touchent le sol, pour avoir un meilleur ancrage.
  3. Faites le vide dans votre esprit. Évitez d’ailleurs de poser une question lorsque vous êtes dans un état émotionnel chargé.
  4. Concentrez-vous sur la demande, sans laisser votre esprit divaguer. La formulation a une grande importance.

5 façons de poser une question à l’univers

Testez-les, analysez votre ressenti, choisissez celle qui vous convient le mieux. Si le cœur vous en dit, vous pouvez aller plus loin pour apprendre et maîtriser les différents moyens de divination en vous renseignant dans une boutique spécialisée, ou grâce aux nombreux livres sur le sujet.

1. Les cartes

Tarot, oracle ou jeu classique… En battant simplement les cartes et en en tirant une (ou en effectuant un tirage plus poussé, selon votre niveau), vous obtiendrez le chemin à suivre. Lorsqu’on s’y connaît un peu, les cartes parlent facilement, mais ce n’est pas toujours évident pour un débutant. Voici un petit rappel. Un tarot compte 78 cartes, dont 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs. Sa structure stricte et codifiée le rend un peu plus complexe à utiliser qu’un oracle. Si vous débutez et que vous ne maîtrisez pas vraiment l’interprétation des cartes, commencez par jouer avec les arcanes majeurs seulement.

À la différence du tarot, l’oracle accorde une liberté totale dans la structure et l’interprétation des cartes. Il compte ainsi un nombre de cartes varié selon les goûts et souhaits de l’auteur. Vous pouvez choisir un jeu classique, comme l’oracle de Belline, ou vous orienter vers un jeu plus précis. Oracle des anges, du cœur, de l’intuition, des messages de l’âme… À vous de voir quel type de message vous convient le mieux.

Si à la maison, vous n’avez pas de tarot, il est aussi possible d’utiliser un simple jeu de 52 cartes.

2. Les livres

Vous avez peut-être déjà vu passer sur TikTok cette tendance, qui consiste à ouvrir son livre de chevet au hasard – par exemple à la page 56, ligne 12 – et à lire la phrase indiquée à cet endroit. Avec un peu de chance, vous tomberez sur une phrase qui répond à la question que vous vous posiez!

Vous pouvez aussi choisir un livre de poésie qui vous parle, ouvrir une page au hasard, et vous laisser porter par le message qu’elle contient.

3. Les signes

Un bonhomme de neige, un épi de blé, une poupée russe, un abricot… Adressez-vous à l’univers avec une question précise, et demandez à obtenir comme réponse un signe particulier. Par exemple: « Est-ce que je devrais me lancer dans mon business comme indépendante? Si oui, montre-moi un éléphant bleu ». Vous pouvez vous arrêtez là, ou ajouter une précision: « Si non, envoie moi un éclair ». Dans les jours qui suivent la formulation de votre demande, vous devriez apercevoir l’élément demandé… Parfois sous une forme inattendue!

Pour en apprendre davantage sur les signes, cherchez des livres sur les synchronicités. Elles se présentent sous différentes formes et il est amusant d’y prêter attention au quotidien.

4. L’intuition

C’est certainement la technique la moins évidente, probablement car faire confiance à son intuition, c’est se faire confiance… Toutefois, si vous êtes sur la voie du développement personnel, apprenez à connaître et à maîtriser votre potentiel intuitif. Avant tout, il faudra différencier l’intuition de l’ego. En bref, lorsque vous recevez le message avec une sensation de calme et un caractère non urgent, c’est l’intuition qui vous parle. Au contraire, avec l’ego, vous aurez un sentiment d’urgence et de peur.

Pour faire appel à votre conscience intuitive lorsque vous avez une question qui vous taraude, il y a des règles à suivre. Il est déconseillé de poser une question fermée (dont la réponse est « oui » ou « non »), une question rhétorique, une question à laquelle on attend une réponse particulière. Il est important de rester neutre, de ne pas réfléchir ni de se projeter avant de commencer. Ne pas avoir le temps de réfléchir et de chercher des éléments de réponse, c’est là tout l’intérêt de poser une question ouverte. Vous serez dès lors certaine que c’est votre intuition qui vous parle.

5. Le pendule

Pour bien utiliser son pendule, il est nécessaire de formuler une question fermée. Mais avant cela, commencez par apprendre quel est vôtre « non » et quel est votre « oui ». Pour ce faire, demandez simplement à votre pendule « Donne moi mon oui » puis « donne moi mon non » et observez comment il réagit à ces injonctions. Vous pourrez ensuite poser vos questions. Pour être sûr de ne pas diriger inconsciemment le pendule vers la réponse que vous souhaitez obtenir, vous pouvez aussi écrire « oui » et « non » sur deux papiers, les disposer face cachée sur la table, passer votre outil au-dessus et voir comment il réagit.

Vous n’avez pas de pendule en votre possession? Une simple chaîne et un anneau suffisent aussi.

Plus d’articles

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.