L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Pixabay

Jour 8. Envoyez des signaux amis

Savez-vous que l’impression que vous donnez dépend à 10% de ce que vous dites, à 35% du ton de votre voix et à… 55% de votre langage corporel? Ça vaut la peine de se pencher sur la question!

D’abord le regard.

«Croiser le regard de quelqu’un peut être une puissante déclaration de bienvenue et d’inclusion, de désir ou de révulsion”, assure Kio Stark, auteur de «L’art de parler aux inconnus». Elle évoque un coup d’œil un peu plus long que d’ordinaire (soit une seconde, pas plus), qui signifie: «Etes-vous d’humeur amicale? Moi, oui.» Attention: pas de regard fixe et appuyé qui met mal à l’aise.

Les trois signaux amis

Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, pensez à envoyer des signaux amis. Il y en a trois, selon Jack Schafer, auteur de «Comment attirer la sympathie et vous faire des amis» (Ixelles Editions). D’abord un mouvement rapide des sourcils qui indique que vous ne venez pas en ennemi. C’est un signe que l’on fait tous inconsciemment lorsque nous croisons quelqu’un que nous jugeons digne d’intérêt. Ensuite, il y a l’inclinaison de la tête (à gauche ou à droite), un geste de confiance, de sympathie et de gentillesse. Enfin, il y a le sourire, bien sûr. Mais un sourire authentique avec les yeux plissés, la bouche qui se relève et tout le toutim. Vous verrez: votre sourire en provoquera à coup sûr un en retour!

Evitez les gestes qui coupent la communication

Se passer la main sur le front, mettre ses doigts en bouche, garder les bras croisés, pencher la tête vers le bas, adopter un regard fuyant ou méfiant…

Synchronisez-vous sur ses mouvements

Savez-vous que lorsque nous parlons avec un proche, nous avons tendance à adopter les mêmes gestes que lui? Reproduisez ce phénomène avec quelqu’un dont vous voulez susciter la sympathie. Il croise ses jambes, faites de même. Il se passe la main dans les cheveux, copiez-le. Ne craignez pas qu’il le remarque: pour le cerveau, ce comportement est tout à fait normal dans un contexte détendu.

A vous de jouer!

Envie d’en savoir plus sur notre challenge?

Cliquez ici et découvrez notre challenge 21 jours pour recréer des liens sociaux!

Contenu des partenaires