L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Pourquoi un bébé allaité a-t-il moins de risque de devenir obèse?

Si l'on sait que la meilleure alimentation d'un bébé est le lait maternel, on ne sait pas toujours quels sont ses effets sur le long terme. Explications.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de publier les résultats d’une étude concernant le lien entre alimentation infantile et obésité. Après avoir analysé 30.000 enfants âgés de 6 à 9 ans dans 16 pays européens, l’OMS a découvert que les bébés qui n’avaient pas été allaités avaient 22% de risques supplémentaires d’être obèses. Mais pourquoi exactement?

Les recommandations de l’OMS concernant l’alimentation des bébés

L’OMS est clair: l’allaitement exclusif est “le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé”, peut-on lire sur leur site Internet. Il préconise donc un allaitement au sein jusqu’aux six mois du nourrisson, ainsi qu’un allaitement complété par une alimentation diversifiée, et ce, jusqu’aux deux ans de l’enfant et même plus.

Pour arriver à cet idéal alimentaire, l’une des missions de l’OMS consiste donc à informer mais aussi à former les spécialistes, les mères ainsi que les gouvernements concernant l’allaitement maternel et ses bienfaits sur le long terme.

L’obésité, le fléau de nos sociétés modernes

L’obésité est aujourd’hui un réel fléau de notre société. Selon les chiffres de l’OMS, le nombre d’enfants en surpoids est passé de 32 millions en 1990 à 41 millions en 2016. Toujours selon l’Organisme Mondial de la Santé, si la tendance se poursuit c’est plus de 70 millions d’enfants devraient être en surpoids vers 2025. Mais pourquoi combattre l’obésité par la promotion de l’allaitement maternel?

Pourquoi un bébé allaité a-t-il moins de risque d’être obèse?

Plusieurs médecins et chercheurs ont remarqué que les enfants nourris au lait en poudre développaient une masse graisseuse plus importante que chez les enfants allaités jusqu’à six mois. Selon eux, cette masse graisseuse peut être un premier départ vers l’obésité infantile. Ceci s’explique de deux manières: le lait maternel est bien plus riche en nutriments que les laits industriels et, selon la Leche League (l’association internationale de soutien et d’information à l’allaitement maternel), le facteur le plus déterminant serait la quantité de lait produite par la mère, qui serait adaptée à la consommation de l’enfant et de ses besoins. Contrairement au biberon, qui a une quantité de lait “imposée”.

De plus, le lait maternel contiendrait également des saveurs permettant à l’enfant de développer davantage son goût s’il est allaité au sein, ce qui l’invitera à une alimentation plus diversifiée durant toute sa vie. Pour développer le goût de l’enfant, il est bien entendu important que la mère allaitante ait elle-même une alimentation équilibrée , riche en nutriments, en bonnes graisses et surtout diversifiée.

Vous souhaitez en savoir plus concernant l’allaitement maternel? Vous aimerez également ces articles

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices