Témoignages: “Je regrette d’être mère”

Témoignages: "Je regrette d'être mère"
© Getty Images

C’est l’un des derniers tabous, le cri du cœur que l’on a encore du mal à entendre. Pourtant, certaines femmes regrettent d’avoir enfanté. Et cela ne fait pas d’elles de mauvaises mères pour autant.

On a longtemps considéré comme tabou le fait de ne pas vouloir d’enfant, en particulier chez les femmes. Aujourd’hui encore, la société nous pousse à procréer: “Alors, c’est pour quand ?” ou encore “À quand le petit deuxième?”. Celles qui avouent ne pas souhaiter devenir maman ont bien souvent droit à des discours leur assurant qu’elles le regretteront… Des propos jugeants dont les mères de famille ne sont pas épargnées: il suffit qu’elles admettent que la maternité n’est pas qu’une partie de plaisir, pour qu’on balaie leurs difficultés d’un “ça passera”. Mais pour certaines, cela ne passe pas.

Elles regrettent d’être devenues mères

C’est le cas des 23 mamans qui se sont livrées à la sociologue israélienne Orna Donath en 2015, lorsqu’elle a mené une enquête sur ces mères en regret. Plusieurs femmes – dont les témoignages ont été publiés aux éditions Odile Jacob – lui ont avoué considérer que devenir mère a été une erreur, et qu’elles ne trouvent pas que la maternité comporte des avantages. Certaines ont regretté dès la grossesse ou la naissance.

Parmi elles, Tirtza, mère de deux enfants aujourd’hui adultes

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Texte: Julie Braun Adaptation Web: Tatiana Czerepaniak

Plus de témoignages de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)