L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Je ne veux plus dormir avec mon enfant, que faire?

Par Tatiana Czerepaniak

Après plusieurs mois à avoir dormi collé-serré avec votre enfant, vous avez envie de reprendre possession de votre lit et d’arrêter le cododo? Voici des astuces de pro pour y mettre fin en douceur.

Bien que le cododo soit controversé, principalement à cause du risque de mort subite du nourrisson s’il n’est pas pratiqué de manière sécurisée, il est de plus en plus plébiscité par les parents désireux de répondre aux besoins affectifs de leurs petits. Mais après de longs mois de sommeil partagé, il est normal de vouloir se réapproprier son lit. Si vous souhaitez mettre fin au cododo avec un enfant de un an ou plus, un conseil: ne pas tout stopper en une fois, au risque de perturber votre enfant. Pour une transition en sérénité, il est important de réfléchir à une solution douce.

Pourquoi souhaitez-vous arrêter le cododo?

Selon Maeliss Layeux, coach en parentalité, il est constructif de bien identifier la raison qui vous pousse à vouloir mettre fin au cododo. Pour y arriver, la spécialiste conseille de lister les difficultés rencontrées afin de pouvoir en parler directement avec l’enfant, mais aussi avec votre conjoint. « Dormir ensemble est certes bénéfique pour les enfants, mais peut, dans certaines situations, être compliqué à gérer sur la longueur pour les parents. L’idée, c’est de réussir à mettre des mots sur ce qui rend pénible le cododo et d’en discuter en famille ». Si le cododo devient pénible alors que vous le pratiquiez depuis plusieurs années, pensez donc à organiser une discussion avec votre partenaire et votre enfant, afin que chacun puisse exprimer ce qu’il ressent. L’experte nous conseille ensuite de mettre sur pied un « plan de sevrage » pour arrêter le sommeil partagé sans heurts ni angoisses.

4 astuces pour stopper le cododo en douceur

Pour que cela se passe le plus sereinement possible, nous vous conseillons de bien expliquer les étapes qui suivent à votre enfant, même s’il est encore petit. Cela lui permettra de conscientiser le fait que les choses changent.

1. Coller un matelas à côté du lit parental

La première étape est que chacun retrouve un espace « à soi ». Pour se faire, collez un matelas contre le vôtre et expliquez à votre enfant que c’est désormais là qu’il devra dormir. Cette première étape assez douce lui permettra de s’approprier son espace et lui apprendra à s’endormir avec une moins grande proximité physique.

2. Séparer les matelas d’un bon mètre

Une fois que la première étape est acquise, vous pouvez commencer à écarter le matelas d’un mètre ou deux. Pour que votre enfant ne se sente pas en insécurité, vous pouvez par exemple décider ensemble de l’emplacement de son matelas.

3. Proposer à l’enfant de s’endormir dans sa chambre

Après avoir franchi ces deux étapes, vous pourrez commencer à mettre votre enfant dans sa chambre. Vous pouvez par exemple lui proposer de s’endormir dans son lit, tout en acceptant qu’il ait besoin de revenir vous voir pendant la nuit. Vous pouvez aussi le laisser s’endormir dans votre chambre et le transporter dans la sienne lorsque vous montez vous coucher. Une fois encore, il est important que les choses se fassent au rythme de tous.

4. Accepter que tout ne se passe pas parfaitement

Si votre besoin de retrouver votre espace de sommeil est à prendre en considération, n’oubliez cependant pas que c’est une grande étape dans la vie de votre petit. Il n’est pas impossible qu’il éprouve quelques difficultés à s’endormir sur son matelas ou dans sa chambre. Les étapes peuvent avoir du mal à s’enchaîner et une petite régression est tout à fait possible. Si c’est le cas, parlez avec lui et rassurez-le dans ses besoins affectifs avant de retenter l’expérience. Et patience, les enfants finissent tous par dormir dans leur propre lit.

Plus de conseils pour les jeunes parents

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.