L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Shutterstock

Yanny ou Laurel? Le nouveau phénomène qui divise les internautes et affole la toile!

Par Liza De Wilde

Après le buzz provoqué en 2015 par la robe que certains voyaient dorée et que d’autres voyaient bleue, un nouveau phénomène, sonore cette fois, a semé la zizanie sur les réseaux sociaux cette semaine. Cet enregistrement de quatre secondes divise les internautes.

Découvert par une lycéenne prénommée Katie Hetzel et rediffusé sur Twitter par la YouTubeuse Cloe Feldman, ce clip audio de 4 secondes rend tout le monde perplexe. En quelques jours seulement, l’enregistrement posté par Cloé a atteint 24,5 millions de vues.

Yanny ou Laurel?

On y entend une voix robotisée prononcer un mot. Certains entendent Yanny et d’autres Laurel. Depuis lundi, le débat fait rage sur les réseaux sociaux. Mercredi, le sujet figurait d’ailleurs dans la liste des sujets les plus abordés sur Twitter.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

La découverte d’une lycéenne

En plein cours de littérature, Katie Hetzel tentait en fait de rechercher sur Vocabulary.com le mot “laurel” qui signifie “laurier” en français. En écoutant le clip audio, l’adolescente s’est rendu compte qu’elle entendait “Yanny”. Selon nos confrères de Wired, cet enregistrement aurait été enregistré en décembre 2017 par un chanteur d’opéra new-yorkais.

Explication du phénomène

Mais alors, pourquoi certains entendent Yanni? Le magazine de vulgarisation scientifique Sciences et Avenir a tenté de fournir une explication à ce phénomène qui serait dû à “l’ambiguïté de ce signal auditif, qui peut être interprété par le cerveau de différentes façons”.

Ce que l’on entend sur cet enregistrement dépend de la hauteur du son, ainsi que de votre audition. Le son qui a été diffusé sur les réseaux sociaux est en réalité un ré-enregistrement, “de quoi surcharger le signal en bruit parasite dans les hautes fréquences, reproduites de façon exagérée comme le montrent les spectrogrammes“, expliquent les scientifiques de Sciences et Avenir.

Plusieurs facteurs en cause

Le grain ainsi ajouté à l’enregistrement initial pourrait expliquer le fait que certains entendent “Yanni” plutôt que “Laurel”: “Le Y/L initial n’est pas vélarisé, c’est à dire que la langue du locuteur ne touche pas le palais, or c’est le cas chez la plupart des anglo-américains”, explique Chelsea Sanker, phonéticienne à l’université Brown, dans une interview accordée à The Atlantic. Et d’ajouter: “la consonne du milieu n’est pas un N, mais on peut en entendre un car la voyelle qui la précède est particulièrement nasale.”

D’autres facteurs peuvent également être en cause. Par exemple, le fait d’avoir lu l’une des deux options à l’écrit avant la première écoute peut influencer ce que l’on entend. L’âge peut également avoir un impact. En effet, comme le rapporte Sciences et Avenir: “l’audition diminue naturellement dans les aigus avec l’âge, ce qui pourrait orienter la perception vers “Laurel”, version davantage concentrée dans les basses fréquences.”

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires