5 conseils de rangement pour les collectionneurs de disques

5 conseils de rangement pour les collectionneurs de disques
Getty images

Certains mélomanes ont la fâcheuse tendance d’être aussi des collectionneurs. Si les CDs, vinyles, cassettes et autres coffrets de compilations envahissent votre intérieur, découvrez quelques conseils de rangement grâce à l’indispensable guide « L’art de ranger ses disques » de Frédéric Béguin et Philippe Blanchet.

Force est de constater que ce sont majoritairement les hommes qui collectionnent les disques. Si votre conjoint est un passionné de musique et prend un malin plaisir à établir des stratégies complexes de rangement pour arriver à caser des centaines de CDs et de vinyles dans votre salon, soufflez-lui quelques-uns des conseils ci-dessous. En plus, ils sont valables pour tous les types de collections!

1. Ranger ou ne pas ranger ses disques?

Le principe d’une collection, c’est qu’elle possède une certaine taille, prend de la place et peut être amenée à évoluer et à s’agrandir. La question du rangement est donc indispensable. Car l’un des problèmes qui se posera assez rapidement est celui de retrouver ce que l’on cherche et du temps qu’on y passe. Et oui, plus on a de choses, plus on doit les ranger! Dans leur guide « L’art de ranger ses disques », Frédéric Béguin et Philippe Blanchet n’excluent pas le cas des adeptes du non-rangement qui cultivent le plaisir de redécouvrir un disque oublié en cherchant autre chose. Efficacité ou sérendipité, à vous de choisir votre camp!

2. Un classement par ordre alphabétique

Les collectionneurs adorent imaginer des classements, tous plus alambiqués les uns que les autres: par genres, par époques, par ordre chronologique d’achat, par souvenirs, etc. Si le classement alphabétique présente l’inconvénient de faire cohabiter de manière absurde des styles très différents (Beethoven et Beatles par exemple), il reste le moyen le plus simple de classer. Surtout, il a l’avantage de donner accès à la collection aux autres membres de la famille: tout le monde peut non seulement retrouver un disque, mais aussi le remettre à sa place, étape ô combien primordiale si on veut maintenir un certain ordre.

3. Laisser du vide dans la collection

« L’art de ranger ses disques » recèle d’observations et de remarques qui rappellent les conseils prodigués par les coachs en rangement. « Laissez 30% de vide dans vos armoires! » vous dira une home organiser. Ne pas remplir un rangement jusqu’au bout, permet de préserver la fluidité du mouvement pour chercher et ranger les choses au quotidien. En appliquant cette astuce à sa collection musicale, le mélomane évite le mini-drame du nouveau disque acheté qui ne rentre pas sur l’étagère qu’il a mis des heures à ranger, à classer et peut-être même à concevoir.

4. Déterminer une taille à sa collection

Dès lors qu’on commence une collection, le risque est de ne plus savoir s’arrêter. Heureusement, le prix du mètre carré en constante hausse nous aide à réaliser combien cela nous coûte de posséder des choses. Si certains collectionneurs de disques peuvent se permettre d’occuper un cabanon dans le jardin, une pièce entière dans leur appartement ou parfois même une dépendance à côté de la maison, d’autres doivent composer avec certaines contraintes. Ils ne vivent pas seuls et vivent dans un espace où la place est limitée. La seule solution est alors de déterminer la taille de la collection. Comme Georges Perec qui avait définit que sa bibliothèque ne devait pas contenir plus de 361 ouvrages, Frédéric Béguin et Philippe Blanchet conseillent vivement d’appliquer un numerus clausus à la collection de disques.

5. Choisir le meuble adapté

Le guide rend honneur à l’art si subtil du rangement à la fois cérébral et manuel. Car une fois les disques triés et classés, il faut identifier la manière dont on veut utiliser la collection au quotidien et trouver le meuble adapté. Qu’importe la solution choisie, une condition est nécessaire pour faciliter le rangement: il doit être modulable. Même si vous avez fixé un quota, vos catégories peuvent être amenées à changer: l’une peut diminuer au profit d’une autre, certains objets peuvent avoir des dimensions différentes (coffrets, formats inédits, etc.).

  • Solution IKEA: les étagères EXPEDIT sont modulables et offrent les dimensions parfaites pour ranger les vinyles. On peut les superposer, les agencer en angle, en faire un mur séparateur, y rajouter des roulettes pour les déplacer… Bref, il s’agit d’une solution classique et bon marché. Les CDs trouveront leur place dans une tour GNEDBY qui s’agencera parfaitement à votre bibliothèque BILLY.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TOM (@tomamadeus) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Timothy Burke (@timothyfrancisburke) le

  • Solution récup: les caisses de vin en bois donnent un joli aspect récup et vintage à la déco et sont parfaites pour ranger les CDs. On peut en superposer plusieurs contre le mur pour en faire une étagère modulable ou en fixer l’une ou l’autre sur différents murs pour créer des petites « excroissances » qui distinguent visuellement différentes catégories musicales. L’avantage quand on déménage, c’est que les CDs sont déjà rangés dans des caisses, qu’on a plus qu’à transporter!

 

  • Solution sur-mesure: lorsqu’il faut ranger différents formats de vinyles (33, 45 et 78 tours), des CDs, des cassettes, mais aussi des livres références sur la musique, le mieux est d’investir dans un rangement sur-mesure. Cette solution permet aussi d’aménager des espaces et des recoins difficiles, sous les toits par exemple. Bien évidemment, vaut mieux être propriétaire pour que l’investissement en vaille la peine !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Céline Boclaud (@boclaud_architecture) le

L’art de ranger ses disques, Frédéric Béguin et Philippe Blanchet, Éditions Payot & Rivages, 2019.

Adepte du rangement? Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)