Récoltez et semez

Récoltez et semez

Récolter soi-même ses semences, c’est réaliser des économies dans le budget jardinage, mais aussi un acte éthique: une façon de participer à la préservation de la biodiversité.

Les 5 règles de bases pour récolter ses semences

Les graines

  • Le principe est assez simple: la récolte se fait soit en laissant monter en graines certaines plantes (telles que les salades ou les radis), soit en prélevant les graines sur les fruits bien mûrs des tomates, concombres et autres courges et courgettes…
  • Les plantes annuelles, qui terminent leur cycle en une année, donnent des graines cette année-là, en général après l’été.
  • Les plantes bisannuelles ne fleurissent et ne donnent de semences que l’année suivant leur plantation: pour produire des semences, beaucoup de légumes «racines» devront donc souvent passer l’hiver en cave s’ils craignent le gel, et être repiqués au printemps, pour donner enfin des graines.

Séparer les espèces

Pour éviter l’hybridation naturelle d’espèces comme les cucurbitacées, crucifères et ombellifères, notamment, qui peut donner à la génération suivante quelques drôles de surprises, il est préférable de faire pousser les différentes variétés en des endroits différents, ou à des distances espacées… Ce qui n’est pas toujours évident, si on a un petit jardin.

La récolte

La récolte doit avoir lieu à complète maturité des graines, mais avant qu’elles ne tombent et ne se disséminent dans la nature. Cueillez-les quand elles sont brun foncé. Un truc? Placez un sachet en papier autour du fruit pour recueillir les graines qui s’en échappent.

Le séchage

Les semences doivent ensuite être séchées convenablement: à l’ombre, sur du papier ou du tissu. Certaines plantes peuvent être cueillies entières et séchées suspendues à l’envers à la façon des bouquets secs.

Le stockage

Quand elles sont parfaitement sèches, les graines doivent ensuite être stockées au frais et au sec. Dans des bocaux de verre fermés d’un couvercle étanche, ou dans des enveloppes ou sachets papier ou kraft, à condition qu’elles ne prennent pas l’humidité de l’endroit de stockage.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)