6 balades de printemps: là où coule la rivière…

6 balades de printemps: là où coule la rivière...
Pierre Pauquay

Parcourir les rives de l’Ourthe, de la Semois ou de l’Amblève, c’est s’offrir un vrai ressourcement après les longs mois d’hiver. Clapotis des eaux et gazouillis des oiseaux invitent à profiter pleinement de ce début de printemps.

Au départ d’Ovifat – Le long du Bayehon

Dès les premiers mètres, la sauvagerie des lieux nous impressionne. Le bruit du ruisseau, à nos pieds, amplifie le sentiment d’être loin de tout. Le chemin ne s’écarte du torrent que pour nous mener en haut d’un monticule, d’où nous entendons la cascade du Bayehon qui, après une chute de 9 mètres, se fracasse dans une vasque. Le sentier s’engouffre ensuite dans une véritable mer végétale, en suivant la direction du Vieux Chêne, un arbre multiséculaire qui servait de repère sur l’ancestrale «voie du fer», par laquelle on acheminait les minerais provenant de l’Eifel vers les forges du pays de Liège. L’environnement était alors bien différent: la lande ceinturait un immense marais où poussaient bouleaux et aulnes. A l’orée du bois, l’odeur âcre de la tourbe nous chatouille l’odorat: l’étendue verdoyante des Hautes-Fagnes se dévoile enfin. Peu après avoir longé la Fagne de Tîrifaye, le paysage se fait chaotique et presque montagneux, là où le Pouhon contourne les multiples éperons rocheux. Ici et là, des petits ponts en bois nous épargnent les passages à gué. A la croisée des chemins, nous empruntons celui qui file vers la gauche et longe les flancs de la colline. La promenade se poursuit dans une vallée qui se rétrécit avant que nous remontions le cours du ruisseau vers le Moulin du Bayehon. Une dernière rampe nous permet de profiter de la vue vers la vallée sauvage que nous quittons à regret.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Depuis Malmedy, remontez vers les Hautes-Fagnes (N68), direction de la Baraque Michel. Dans la côte, suivez la direction Xhoffraix. Au village, empruntez la route vers Longfaye et Ovifat.
  • Départ Au moulin de Bayehon (Longfaye), sur la route entre Xhoffraix et Ovifat, à hauteur de l’épingle à cheveux. Panneaux touristiques au début de la balade.
  • Balisage Suivez les rectangles verts.
  • Difficulté Cette balade de 9 km est assez sportive. Pensez à vous munir de bottes ou chaussures de randonnée.
  • Carte «Au pied des Fagnes» en vente à la Maison du Tourisme des Hautes-Fagnes – Cantons de l’Est (place Albert Ier 29, 4960 Malmedy, www.eastbelgium.com).
  • Un resto au bord de l’eau? A la carte du Moulin du Bayehon, transformé en taverne, vous trouverez de bons petits plats sans chichis (080 77 02 88, www.lemoulindubayehon.be).

Au départ de Lorcé – Le long de l’Amblève

Au Thier, au-dessus de Lorcé, nous découvrons un des paysages les plus encaissés du pays. Après en avoir franchi la crête, nous rejoignons le petit vallon formé par le ruisseau de Fagne Naze. Le chemin accidenté nous offre en contrebas la vue du barrage qui régule le cours de l’Amblève. Cinq kilomètres en aval, la rivière qui n’est pas encore retenue par des berges artificielles se fracasse contre les rocs des Fonds de Quareux! Plus loin, nous remontons dans les bois de Mahoster et gravissons une colline avant de rejoindre une autre vallée, celle de la Lienne. Le chemin, plein sud, est en encorbellement sur la rivière. A l’orée du bois, nous admirons la vue vers Chession, un hameau de moellons et d’ardoise. Avec la belle surprise de pouvoir se restaurer au Refuge, le temps de reprendre des forces pour la suite du parcours. A la sortie du hameau, le chemin entame sa descente vers le Pouhon de Bru, source d’eau minérale éponyme. Alors que nous nous approchons de Lorcé, il nous faut à nouveau grimper une côte avant d’apercevoir les premières maisons sur les flancs de la colline, étape ultime de cette belle randonnée entre deux rivières.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Depuis la E25 (Liège-Luxembourg) quittez l’autoroute à hauteur de la sortie 47. Peu après l’usine de Bru, descendez vers le village de Lorcé.
  • Départ La zone aménagée (avec bancs et panneaux dotés de cartes) à l’entrée du village.
  • Balisage Suivez les rectangles verts.
  • Difficulté Une balade de 12 km par monts et par vaux. Prévoyez de bonnes chaussures de marche!
  • Carte «Stoumont» à se procurer à l’Office de tourisme de Stoumont (route de l’Amblève 45, www.stoumont.be).
  • Un resto au bord de l’eau? A 4 km de Lorcé (voiture conseillée), Zabonpré est une jolie fermette agrémentée d’un jardin qui se prolonge jusqu’au bord de l’eau. On y joue souvent à guichets fermés, pensez à réserver. (080 78 56 72, zabonpres.be). Au cours de la balade, vous pourrez vous restaurer dans le hameau de Chession au Refuge (0474 97 18 72, www.390refugedechession.e-monsite.com).

A Sart-lez-Spa – Le long de la Hoëgne

Voilà une rivière au caractère aussi romantique que sauvage! Dès le début, le murmure de l’eau bondissante sur les rochers et les galets nous charme. Et c’est avec une sorte d’ivresse que nous suivons les tours et détours du sentier qui ne lâche pas le tracé du ruisseau. Tantôt nous enjambons un pont en bois pour dominer une cascatelle, tantôt nous empruntons un caillebotis pour traverser une zone plus humide. Les rambardes patinées témoignent de l’affluence des promeneurs qui le parcourent depuis 1899, date de son inauguration par la reine Marie-Henriette. Au bout de la promenade, le pont du Centenaire annonce le retour via les hauteurs du vallon.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Depuis la E42 (Verviers-Prüm) quittez l’autoroute à hauteur de la sortie 9. Poursuivez vers Francorchamps. A 1 km, sur la gauche, empruntez la route balisée d’un panneau «La Hoëgne».
  • Départ Au Pont de Belleheid, après le gué, prenez le chemin qui longe la Hoëgne.
  • Balisage Suivez les croix bleues.
  • Difficulté Une balade de 8 km sans difficultés particulières, agrémentée de passages sur des ponts de bois.
  • Carte «Pays des Sources, carte nord» en vente à la Maison du Tourisme du Pays des Sources (rue du Marché 1a, 4900 Spa, www.spa-hautesfagnes.be).
  • Un resto au bord de l’eau? Dans une ambiance montagnarde, Le chalet du Pont de Belleheid propose des plats mijotés ou en-cas plus simples (087 47 44 80).

Au départ de Mouzaive – Le long de la Semois

Aux confins du pays et de la province de Namur, le hameau de Mouzaive incarne à merveille l’idée que l’on se fait de l’Ardenne. La Semois, qui s’écoule loin de la route et du bruit, donne une impression de calme et de sérénité. A partir de la chapelle, le chemin s’en éloigne et grimpe. Le ciel azur et limpide nous fait profiter d’une belle perspective sur l’étendue des forêts, dans l’axe de la rivière. Nous ne tardons pas à la rejoindre sans pouvoir toutefois la traverser. En effet, à cette saison, le pont de claies n’est pas encore jeté et un détour s’impose. Nous aurons ainsi l’occasion découvrir Laforêt, l’un des plus Beaux Villages de Wallonie mais également Vresse-sur-Semois via l’autre rive tout aussi sauvage. A l’arrivée, nous empruntons la passerelle qui relie Mouzaive à la route. Sans ce passage, le hameau, qui ne compte qu’une dizaine de maisons de schiste, paraîtrait encore plus isolé.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Depuis la N89 (Libramont-Bouillon), suivez la direction de Bièvre. Au rond-point, poursuivez tout droit vers Rochehaut (N819). La route, sinueuse, aboutit à Alle puis Mouzaive.
  • Départ A Mouzaive, entre Alle et Vresse-sur-Semois. Garez-vous à l’extérieur du village sur la nationale pour rejoindre ensuite le hameau via la passerelle.
  • Balisage Une fois n’est pas coutume, on suit les balises VTT (triangle et rond jaunes) de la balade n° 8. Un itinéraire que nous avons choisi pour sa facilité et l’assurance de longer régulièrement la Semois.
  • Difficulté Une balade de 13 km sans grosses difficultés.
  • Carte «Vresse-sur-Semois» en vente à la Maison du Tourisme de Vresse-sur-Semois (rue Albert Raty 83, 5550 Vresse-sur-Semois, www.vresse-sur-semois.be).
  • Un resto au bord de l’eau? Mon Manège à toi, un petit coin de paradis où déguster grillades et truites de la région (061 50 21 49, www.monmanegeatoi.com).

Au départ d’Ouren – Le long de L’Our

Aux confins de notre pays, la vallée de l’Our, est aussi charmante que méconnue. Après avoir quitté Ouren, la route sillonne la campagne et nous invite à nous arrêter à chaque virage. A la sortie du village, nous quittons le bord de la rivière pour remonter un joli vallon. Protégé des vents dominants par son encaissement, il garde la chaleur de cette journée printanière. On se croirait sur un chemin du Sud. La côte est abrupte, mais la vue au sommet vaut l’effort. Elle s’étend au-delà de la frontière en une succession de collines et de vallées encaissées. L’Eifel, cet autre massif forestier, prend le relais de l’Ardenne. Au sommet, le paysage forestier fait place à une vaste étendue de prairies: fonds de vallées et escarpements ont en effet rejeté les zones cultivables sur les hauteurs. Epicéas et ensuite genêts accompagnent notre descente. En fond de vallée, trois frontières – celles de la Belgique, de l’Allemagne et du Luxembourg – se côtoient. Les méandres de la rivière nous ramèneront jusqu’au village avec ce sentiment qu’une vraie douceur de vivre a imprégné l’entièreté de notre balade.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Depuis la E42 (Verviers-Prüm), quittez l’autoroute à hauteur de la sortie 15. Prenez la direction de Burg-Reuland. Dans le village, suivez les indications vers Ouren (la route longe la rivière).
  • Départ Du centre d’Ouren, traversez le pont sur l’Our et dirigez-vous vers l’église.
  • Balisage Suivez les croix bleues.
  • Difficulté L’ascension depuis la vallée de l’Our est plutôt longue (9 km), mais vous serez récompensés par un superbe panorama.
  • Carte «Vallée de l’Our», en vente à la Maison du Tourisme des Hautes-Fagnes – Cantons de l’Est (place Albert Ier 29, 4960 Malmedy, www.eastbelgium.com).
  • Un resto au bord de l’eau? Le restaurant Zur alten mühle se situe dans un endroit idyllique, à quelques mètres seulement de la frontière belgo-allemande, à Lützkampen. Les plats régionaux y sont à l’honneur (truites de l’Our et produits des fermes de l’Eifel) mais la carte propose aussi des plats plus légers (+49 (0)65 59 223, www.zuraltenmuehle.com).

Au départ de Sy – Le long de l’Ourthe

Voici une superbe balade au-dessus des arabesques de l’Ourthe, entre les rochers abrupts de Sy et les hauteurs boisées du méandre de Nandayure. De la chapelle, nous voilà face à une forte pente avec un sentier en serpentin qui nous mène progressivement vers les crêtes. A chaque virage, le chemin en balcon nous offre un splendide point de vue sur la vallée de l’Ourthe. A l’approche du Domaine de Palogne, l’itinéraire entame sa dernière descente. Ensoleillée à souhait, la colline, réhabilitée par le projet LIFE de Natagora, est le refuge de tout un biotope. On y trouve plusieurs espèces d’orchidées et de plantes rares, mais aussi des insectes qui se sont adaptés à un climat plus chaud. Jadis, des moutons roux ardennais y paissaient et participaient à l’économie rurale. En nous baladant, nous prenons conscience que les paysages d’autrefois ne devaient pas être très différents de ceux d’aujourd’hui. En bas de la descente: la Ferme de Palogne. Construite vers 1700, elle est vite devenue un lieu de passage important. Au début du 20e siècle, un petit restaurant y accueillait déjà les randonneurs et touristes heureux de s’y désaltérer avant de poursuivre vers Sy. En fin de balade, nous admirons les rochers qui semblent littéralement plonger dans le lit de l’Ourthe. Accompagnés par le doux murmure de la rivière et le chant d’un coucou, un couple de buses plane au-dessus de nos têtes. La nature de Sy nous semble décidément très apaisante.

Pierre Pauquay

CARNET PRATIQUE

  • Comment y aller? Empruntez la N86 (Aywaille-Barvaux). A quelques km de Bomal, peu après le village de My, tournez à droite, en direction de Sy. Pratique: on peut également y accéder en train.
  • Départ Le balisage de la balade démarre à hauteur de la chapelle, juste après être passé sous le pont du chemin de fer.
  • Balisage Suivez les losanges rouges.
  • Difficulté Une balade de 6 km, courte mais très variée. A savoir: la côte depuis la chapelle de Sy est ardue.
  • Carte «Ferrières» en vente à la Maison du Tourisme d’Ourthe-Amblève et Vesdre (rue de Louveigné 3, 4920 Aywaille, www.ovatourisme.be).
  • Un resto au bord de l’eau? La brasserie Le bonheur de Sy, située face à l’Ourthe propose une cuisine à base de produits locaux frais et bios. A midi, menu du jour, petits pains garnis, salades composées et soupes (086 36 60 47, www.lebonheurdesy.be).

Texte: Pierre Pauquay

Découvrez aussi d’autres balades qui pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)