3 expositions à visiter durant l’été

3 expositions à visiter durant l'été
© Claudio Parmiggiani, Senza Titolo

L’été, la scène culturelle se régénère avant l’effervescence de la rentrée. Si les salles de spectacles ont mis leur programmation sur pause, les musées ouvrent toujours leurs portes. Idéal pour trouver refuge entre les rayons brûlants du soleil ou les gouttes de pluie.

Voici trois expositions qui nous ont subjuguées et que l’on vous recommande vivement.

Melancholia à la Fondation Boghossian, à Bruxelles

Dans les recoins de son architecture Art Deco, la Villa Empain renferme à nouveau une sublime exposition. Au total, septante œuvres, classées en six thématiques (Le Paradis Perdu, Mélancolies, Ruines, Le temps qui passe, Solitude et Absence), invitent le public à sonder ses sentiments, à se laisser submerger par les représentations universelles de la mélancolie et à admirer cette douce tristesse. Coups de cœur pour l’installation de Claudio Parmiggiani, la bibliothèque de livres cristallisés de Pascal Convert et la pièce sonore One Million years (Past and future) d’On Kawara.

Jusqu’au 19 août, à la Fondation Boghossian, à Bruxelles.

Unframed au cinéma Galeries, à Bruxelles

Le cinéma Galeries accueille l’exposition Unframed, organisée par Brassage Photographique et l’agence NOOR. Dans le regard de sept photographes, se reflètent les enjeux et les réalités de notre époque. Par leurs approches singulières, ils mettent au centre de leur lentille les femmes, ainsi que leurs luttes contre les inégalités et les violences qui leur sont faites. Coup de cœur pour la série autour de Marie-Claude, la dame aux poupées immortalisée par la photojournaliste Mélanie Wenger.

Jusqu’au 19 août, au Cinéma Galeries, à Bruxelles

Hell’O Enjoy the show au BAM, à Mons

Le collectif belge Hell’O (ancien Hell’O Monsters), formé par Jérôme Meynen et Antoine Detaille, a investi le BAM à l’occasion de leur dixième anniversaire. Le duo (jadis trio, lorsque François Dieltiens faisait partie du projet) a développé au fil des années un univers riche et unique. Tantôt, leurs œuvres minutieuses, semblables à des cadavres exquis cocasses et morbides, abondent sur le papier, tantôt, elles débordent sur les murs et se développent en aplats de couleurs et en fresques monumentales. Coups de cœur pour les dessins de leurs débuts, réalisés à six mains.

Jusqu’au 29 juillet, au BAM, à Mons

Vous aimez les expos? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)