Quel parquet adopter pour son intérieur?

Quel parquet adopter pour son intérieur?
Getty images

Massif, stratifié, bois clair ou bois foncé? Voici quelques éléments pour vous guider dans votre choix de parquet.

Parce qu’il donne ce cachet inimitable à nos intérieurs, le parquet est souvent choisi comme revêtement de sol. Si autrefois il était en bois massif et grinçait, aujourd’hui, il existe d’autres types de planchers plus facile à poser et à entretenir.

Le type de parquet

Il existe trois types de parquets:

  • Massif: entièrement en bois, il dure très longtemps, car il peut être poncé plusieurs fois. Il reste toutefois “vivant” et peut se contracter et se dilater selon les températures. Ce qui nécessite une pose par un professionnel afin d’assurer au maximum sa stabilité. Son inconvénient? Le prix!
  • Contrecollé (multicouches ou multiplis): ce parquet est composé de trois couches de bois collées, dont la première est appelée “couche d’usure” en bois noble. C’est son épaisseur qui détermine la qualité: il faut au moins 2,5 mm pour être considéré comme un parquet. S’il se ponce beaucoup moins qu’un parquet massif, la triple épaisseur du contrecollé en fait un parquet plus stable. D’autant que sa pose flottante, non fixée au sol, est plus simple. Bref, c’est un bon compromis au niveau du rapport qualité/prix.
  • Stratifié: il s’agit de matériaux à base de fibres de bois qui imitent le parquet. Moins sensible que le parquet massif et facile d’entretien, on le choisit surtout pour son prix très abordable. Mais il se dégrade beaucoup plus facilement: il suffit d’un coup pour l’endommager et il ne se ponce pas.

Le type de bois

Le chêne est certainement l’essence de bois qui se prête le plus au parquet, qu’il soit massif ou contrecollé. Dur, solide, il provient d’Europe et offre différents types de finitions et donc de coloris. Pour vous y retrouver dans le choix des essences de bois, il faut savoir qu’elles sont classées selon leur dureté. Un critère important à prendre en compte en fonction de la pièce auquel il est destiné. Plus il y a de passage, plus il faudra se tourner vers un bois solide. Le parquet d’une chambre ou d’un couloir pourra se contenter d’un bois tendre tandis que le salon, la salle à manger et encore plus l’entrée devront viser la catégorie des bois durs.

  • La classe A concerne les bois tendres, souvent des résineux: pin sylvestre, sapin, aulne, épicéa.
  • La classe B regroupe les bois mi-durs issus de feuillus et résineux: bouleau, noyer, merisier, acajou, châtaignier, mélèze, pin maritime et teck.
  • La classe C rassemble les bois durs: chêne, orme, érable, frêne, hêtre, acacia, olivier, angélique, iroko.
  • La classe D correspond aux bois très durs, généralement des essences exotiques: cumaru, merbau, wengé, afromasia, eucalyptus, jatoba, ipé (noyer brésilien), cabreuva, palissandre, amarante.

Bois clair ou bois foncé?

  • Pour un bois clair, optez pour le chêne (blond à auburn), le frêne (ocre clair), le hêtre (blond rosé), le châtaignier (blond), l’érable (blond nacré), le cerisier ou le merisier (miel).
  • Pour un bois foncé, le teck (brun clair), le noyer (brun chocolat), l’iroko (brun havane) et le wengé (brun noir) seront du plus bel effet.
  • Pour un bois foncé avec des reflets rouges, jetez votre dévolu sur le cumaru et le merbau.

Les cas particuliers

  • Pour les pièces humides comme la salle de bains ou l’extérieur, préférez les essences de bois exotiques reconnues pour être imputrescibles (qui ne pourrissent pas avec l’humidité): acacia, angélique, iroko, moabi, tamarino, bambou, amarante, teck, kempas
  • Si vous avez un sol chauffant, choisissez des essences qui résisteront aux variations de chaleur comme le merbau ou le chêne.

Plus d’articles sur le bois

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)