L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
LCI

Vidéo: ému aux larmes à Nice, Calogero n’a pas pu terminer sa chanson “Feux d’artifice”

Un an jour pour jour après l’attaque au camion qui a coûté la vie à 86 personnes sur la Promenade des Anglais à Nice, un concert hommage y était organisé ce vendredi 14 juillet. Une cérémonie durant laquelle le chanteur Calogero a interprété son titre “Les feux d’artifice”, accompagné par l’orchestre philharmonique de Nice.

“Nous sommes comme les feux d’artifice. Vu qu’on est là pour pas longtemps. Faisons en sorte, tant qu’on existe. De briller dans les yeux des gens. De leur offrir de la lumière”. Les paroles fortes de la chanson écrite en 2014 ont une résonance particulière pour ceux qui ont perdu un proche lors de l’événement tragique.

La gorge nouée par les larmes, Calogero n’a pas pu aller jusqu’au bout de la chanson. L’artiste, submergé par l’émotion, s’est tu la tête entre les mains. Bouleversant.

La vidéo

https://twitter.com/LCI/status/885964481234432000?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.huffingtonpost.fr%2F2017%2F07%2F15%2Fen-larmes-a-nice-calogero-na-pas-pu-finir-sa-chanson-feux-da_a_23031119%2F

Contenu des partenaires