Comment consommer moins d’essence?

Comment consommer moins d'essence?
© Erik Mclean/Unsplash

Actuellement, chaque passage à la station-service est un véritable gouffre financier. Espacez vos pleins et faites des économies grâce à nos conseils.

Les prix des carburants n’ont jamais autant flambé. Faire le plein peut rapidement coûter 60€, voire plus… Que ce montant soit retiré de votre compte ou de celui de votre chef, autant essayer de profiter pleinement de chaque goutte de carburant. Les astuces qui suivent permettent de consommer jusqu’à 30% d’essence en moins.

Entretenir sa voiture

Selon Autoplus, “une voiture mal entretenue peut connaître une surconsommation de carburant allant jusqu’à 20%”. Pour économiser in fine, il vaut donc mieux dépenser dans un entretien sérieux, et ce, régulièrement (au moins une fois par an). Pensez également à nettoyer le filtre à air.

Voyager léger

Plus votre voiture est lourde, plus vous avez besoin de puissance pour avancer. Pensez donc à vider votre coffre des objets inutiles. Il en va de même pour certains équipements qui non seulement ajoutent du poids inutilement, mais affectent aussi l’aérodynamisme du véhicule (coffre de toit, barres de toit…). Le frottement de l’air provoque une résistance, la voiture sera donc freinée et consommera davantage pour avancer.

Surveiller ses pneus

Gardez un œil sur la pression de vos pneus. Les gommes molles ne consomment pas seulement davantage, elles sont aussi nettement moins sûres et s’usent plus vite.

Diminuer la vitesse

Rouler 10km/heure en moins permet d’économiser jusqu’à un litre au cent (1 litre de moins pour 100km). Si vous avez un régulateur de vitesse, pensez à l’activer: il évite les freinages et accélérations inutiles et permet donc de diminuer la consommation de carburant, surtout sur les autoroutes.

Couper la climatisation

Désactivez les dévoreurs énergétiques que sont le climatiseur d’air et le chauffage des sièges. Attention cependant: en été, ouvrir les fenêtres n’est pas une meilleure solution que la clim’. Elle a un impact sur l’aérodynamisme si vous roulez rapidement.

Adopter l’éco-conduite

Pour diminuer votre consommation de carburant, anticipez: plus vous êtes attentif à ce qu’il va se passer sur la route, moins vous freinerez ou accélérerez brusquement et inutilement (ce qui a un impact sur votre consommation, mais aussi sur votre production de CO2). Regardez loin, conservez vos distances, doublez avec parcimonie et, à chaque arrêt prévisible (feu rouge, passage pour piétions, etc.), ralentissez assez tôt en rétrogradant et en utilisant le frein moteur.

Par ailleurs, évitez de monter dans les tours lorsque vous accélérez: au-delà de 3000 tours/minute, le moteur consomme beaucoup plus. Changez donc de vitesse vers 2000 tours/minute si vous conduisez une Diesel et 2500 tours/minute si vous conduisez une essence. Enfin, coupez le moteur dès que vous pensez dépasser les 30 secondes d’arrêt.

Se tourner vers d’autres moyens de transport

La voiture qui consomme le moins est évidemment celle qui ne roule pas! Certes, ce n’est pas toujours évident de la laisser au garage, mais il est possible d’en réduire son usage si on le souhaite vraiment.

  • À pied: pour les petits trajets, prenez l’habitude de vous déplacer à pied.
  • À vélo: vous pouvez investir dans un vélo si vous parcourez régulièrement de courtes distances. Plusieurs communes proposent des primes pour en acquérir un (classique, électrique, pliable, neuf ou d’occasion). La Belgique a introduit un certain nombre de mesures fiscales pour encourager cette initiative.
  • En transports en commun: bus, tram ou train. Le trajet est parfois plus long, mais il est possible de le rentabiliser autrement: regarder une série sur son smartphone, continuer à travailler, dresser sa liste de courses, lire ce bouquin qui traîne depuis longtemps… Ou encore se relaxer pour bénéficier d’une vraie coupure entre la vie professionnelle et personnelle.
  • Covoiturage: non seulement vous divisez votre consommation par le nombre de personnes présentes dans la voiture, mais en plus vous rendez la circulation plus fluide (ce qui a un impact sur la consommation de tous).

Ces alternatives permettent à chaque citoyen d’agir à son échelle. La crise économique que nous traversons actuellement rappelle cependant qu’il est grand temps de s’émanciper des énergies fossiles. Pour ce faire, il n’y a pas mille solutions: il faut développer et aménager des alternatives plus durables que la voiture.

Plus de bons plans et astuces:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)