L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Papy et mamy font du babysitting pour la Saint-Valentin !

Vous pouviez participer au sondage Saint-Valentin de SwingGift via zappybaby. 5368 Belges ont participé à cette enquête et qu'en ressort-il ? Beaucoup de (grands) parents restent à la maison ou alors il faut une baby-sitter!

Le Belge est un gourmet: 75% des participants passent leur Saint-Valentin à table et 15% recommencent le lendemain avec un petit-déjeuner romantique, au lit et accompagné de champagne. Un Belge sur trois offre un cadeau à l’élu(e) de son coeur, souvent fait de ses propres mains.

Quelque chose de moins cher, mais qui est tout aussi agréable, est de passer une soirée tranquille devant la télévision. C’est un choix parfois forcé, car de nombreux enfants (du couple ou de la famille) ont besoin d’une baby-sitter. Beaucoup de mamys et de papys se proposent pour que leurs enfants passent une Saint Valentin en toute tranquillité.

33% des participants se livrent à la passion avec leur Valentin(e), 17% prennent un bain ensemble, 22% se laissent masser et 11% optent pour un sauna.

On peut constater que la durée d’une relation a beaucoup d’influence sur le romantisme. Non seulement la passion diminue, mais aussi les petites attentions, etc. Plus une relation est longue, plus la Saint Valentin n’est plus fêtée.

L’âge des participants a moins d’influence sur l’amour. Une Anversoise de 85 ans, mariée depuis 56 ans, passe la Saint Valentin avec « un verre de vin, un calin, et qui sait…. ».