Meghan Markle et le prince Harry séparés la veille de leur mariage

Meghan Markle et le prince Harry séparés la veille de leur mariage
Reporters / Photoshot

Les préparatifs vont bon train à Londres. Ce samedi 19 mai, Meghan Markle et le prince Harry se diront « oui » en la chapelle du château de Windsor. Amoureux depuis près de deux ans, le couple sera séparé la veille du jour J, comme le veut la tradition. 

Le mariage le plus attendu de l’année approche à grands pas. Ce samedi 19 mai, tous les regards seront rivés sur Londres où le prince Harry épousera l’ancienne actrice Meghan Markle. Si le couple aime bousculer les codes, il respecte tout de même certaines traditions. Ce sera notamment le cas la veille de leur mariage, puisqu’ils ne passeront pas leur dernière nuit de fiancés à deux!

Respecter la tradition

En effet, le prince Harry dormira au Dorches­ter Collec­tion’s Coworth Park avec son témoin, le prince William. Tandis que Meghan Markle passera sa dernière nuit de célibataire avec sa mère au Clive­den House Hotel, soit à quelques kilomètres de son fiancé.

La tradition veut que les futurs époux ne partagent pas le même lit la veille de leur union, ni même jamais avant leur mariage dans l’absolu. Mais ce n’est généralement pas le cas.

Une lune de miel en Namibie

Au lendemain de la cérémonie, Meghan et Harry s’envoleront vers un lieu de rêve en Afrique pour y passer leur lune de miel. En effet, les amoureux ont choisi la Namibie comme destination de leur voyage de noces. Le lieu est notamment réputé pour ses incroyables paysages et ses safaris qui font rêver. Juste à côté, se trouve le Bots­wana, là où Meghan et Harry ont fêté leur premier anni­ver­saire de rencontre en août dernier.

Fan du couple princier? Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)