La splendide robe de fiançailles de Kate Middleton a fait couler sa créatrice

La splendide robe de fiançailles de Kate Middleton a fait couler sa créatrice
Reporters

Souvenez-vous. Le 16 novembre 2010, le prince William annonçait officiellement ses fiançailles avec la magnifique Kate Middleton que l’on découvrait ce jour-là dans une splendide robe bleue assortie au saphir de sa bague. Par la même occasion, la jeune femme donnait un énorme coup de pouce et une certaine visibilité à la marque Issa.

Un cadeau empoisonné à en croire la créatrice Daniella Helayel, qui est revenu sur ce moment pour le You Magazine. « Nous avons bien vite su que Kate portait du Issa parce qu’à 16 heures, le téléphone s’est mis à sonner et cela n’a plus arrêté. » Il n’aura fallu que 24 heures pour que toutes les boutiques de la marque au Royaume-Uni et aux États-Unis soient dévalisées. La notoriété d’Issa est au sommet et ses ventes augmentent de 45%.

Malgré tous ces points positifs, la marque a fini par sombrer dans le gouffre financier. « Nos ventes ont explosé mais je n’avais pas l’argent pour financer la production à cette échelle », explique la créatrice, Daniella Helayel. Et de poursuivre: « la banque a refusé de me donner le crédit nécessaire. Et côté production, on me réclamait de payer les factures. J’avais besoin d’un investisseur ». Daniella n’a eu d’autre choix que de demander de l’aide à Camilla Al-Fayed, amie et demi-soeur de Dodi, l’amant de la princesse Diana.

La famille Al-Fayed a racheté 51% de l’en­tre­prise Issa! Un an plus tard, alors que les affaires semblent se stabiliser, « un nouveau PDG a été engagé et les choses ont commencé à se gâter », explique-t-elle. En 2013, la créatrice cède alors la totalité de son affaire…

« Je suis partie parce que je n’en pouvais plus. J’étais telle­ment stres­sée que mes cheveux blan­chis­saient et commençaient à tomber. À la fin, j’étais cassée en deux. J’avais créé une entre­prise floris­sante, que j’avais bâtie moi-même en une décen­nie. La voir s’éva­po­rer m’a brisé le cœur ». Deux ans plus tard, la société Issa a sombré dans la faillite.

Ceci pourrait aussi vous intéresser:

 

 

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)