Canicule: venez en aide aux animaux avec ce geste simple

Canicule: venez en aide aux animaux avec ce geste simple
Getty images

En période de canicule, il n’y a pas que les êtres humains qui ont besoin de s’hydrater. Les animaux sauvages souffrent aussi de la chaleur. Pour les aider à supporter les pics de température, voici un geste simple qui fait la différence!

Les animaux sauvages les plus exposés au risque de déshydratation sont les plus jeunes, ceux qui dépendent encore de leur mère. Les oisillons, par exemple, se trouvent en pleine période d’élevage (mai-juin) et souffrent particulièrement du manque d’eau en ville.

Un petit geste pour aider les animaux pendant la canicule

Comme l’explique Jean-François Courreau sur le site de France Info, une simple assiette ou un dessous de pot de fleur avec un peu d’eau, peut suffire à venir en aide aux animaux en période de canicule.

Les oiseaux sont particulièrement exposés au risque de déshydratation. Le site Géo explique pourquoi: leurs points d’eau habituels comme les mares, les flaques, les fossés et les gouttières sont complètement asséchés. Si vous voyez un oiseau avec le bec tout le temps ouvert, une respiration rapide et que les plumes sont relevées (pour évacuer la chaleur), c’est que l’oiseau est en souffrance, explique Pauline Lorbat, porte-parole de Bruxelles Environnement. Pour leur venir en aide, voici quelques conseils:

  • Placez les coupelles d’eau à l’ombre et au sol
  • Veillez à ce que l’eau ne soit pas trop froide pour éviter les chocs thermiques
  • Les coupelles ne doivent pas être trop profondes, quelques centimètres suffisent
  • Renouvelez régulièrement l’eau

Placer un petit point d’eau sera non seulement utile pour les oiseaux, mais aussi pour les hérissons, les écureuils et les abeilles.

Vous aimez les oiseaux? Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)