Shopping zéro calories, – 5kg en 5 minutes

Shopping zéro calories, - 5kg en 5 minutes
Quelques excédents bagages ramenés de vacances risquent-ils d’entamer votre look d’automne? Pas du tout grâce à ces quelques astuces et pièces trompe-l’oeil qui amincissent sept zones «délicates». A vous les «Oooh, tu as maigri, dis donc».

«Règle d’or sexy, forte et up-to-date, valable toute l’année, quelle que soit le point faible d’une silhouette: on suggère et on laisse deviner plutôt qu’on ne montre».

Les cuisses

  • Les excès ne sont jamais bons: on choisit son pantalon ni trop large (allure débraillée), ni trop moulant (gonflant par effet d’optique). Unique exception: Ok pour un pantalon large (qui ne moule pas les cuisses) à pinces mais très fluide, ça tombe bien, c’est tendance!
  • Si on peut, on renforce l’illusion de la minceur par effet d’optique avec un talon haut (5 à 6 cm suffisent).
  • Avec une robe -toujours plus féminine-, les collants opaques s’imposent.
  • Cette fois encore, on élit la lingerie «shapewear» qui lisse, affine, amenuit…

Les hanches

  • On renforce l’illusion de la verticalité en portant:
    – des vêtements de couleur unie et de préférence sombre car ils amincissent (anthracite, grenat, marron…);
    – surtout pas de top court qui coupe les hanches mais plutôt des chemises, t-shirts, blouses… longues.
  • On proscrit l’esprit romantique avec volants et froufrous qui étoffent, surtout s’il s’agit d’une tunique qui couvre les hanches. Par contre, on envisage un petit jeu de transparence, léger et élégant.
  • On dit trois fois 'oui' aux coupes cintrées qui épousent les courbes naturelles. Ni amples, ni serrées, elles dessinent la forme d'un sablier, l'idéal esthétique féminin. Tuniques, chemises, robes, cardigans, vestes… tout fonctionnent. Pour affiner la taille, allonger les jambes, tout en raccourcissant le buste grâce à l'effet d'optique, on évite les coupes trop longues. Attention, cintré ne signifie pas moulant.
  • Façon Marlène Dietrich (masculin-féminin), on porte le blazer large et droit, qui tombe à mi-cuisses mais on le féminise avec un pantalon légèrement satiné, par exemple.

Les genoux

  • Pour les camoufler, on se la joue BCBG avec une jupe juste en-dessous du genou. Encore mieux, le modèle crayon, ultraféminin et sexy (avec sac pochette et chemise ou blouse fluide à moitié dégrafée), toujours avec talons. Et si besoin, un collant sombre.
  • Sinon, bien sûr, on fonce pour une longue jupe jusque par terre ou un pantalon évasé, pourquoi pas carrément jupe-culotte… assurément élégant.

Les fesses

  • Les tissus fins et fluides  amincissent. Pour couvrir les «zones à risque», on évite donc par exemple le tweed, la laine et le velours mais aussi les matières brillantes qui étoffent. On préfère le jersey, le satin, la soie ou le coton. Et si possible, on découvre un peu les parties du corps sexy (bras, décolleté, cou, jambes… selon chacune).
  • Pour allonger la silhouette, on esquive les vestes et manteaux courts qui tassent et mettent en avant le derrière. On adopte les manteaux plus longs (type trench), éventuellement ceinturés qui permettent de redessiner la taille, tout en dissimulant subtilement le postérieur.
  • Côté robes, on ne boude surtout pas la ligne trapèze (en A), rétro mais toujours flatteuse.
  • L’emplacement des poches de pantalons dessinent un joli derrière (ou pas). Bon à savoir: un rabat a tendance à élargir, tout comme une petite poche (perdue au milieu de la fesse) ou pas de poche du tout. L’idéal? Une poche pas trop basse, qui couvre les 2/3 de la fesse.
     

Les chevilles

  • Meilleur allié? Le pantalon droit qui affine la jambe. Encore mieux: un tissu agrémenté d’une fine rayure tennis qui allonge.
  • Si on aime les robes et jupes mais qu’on a la cheville un peu épaisse, on la camoufle sous une botte en cuir souple. On fuit le synthétique qui compresse.

Les bras

On choisit des manches longues, chauve-souris (qui ont beaucoup d’allure) ou ¾ mais on appuie le côté glamour avec un joli décolleté, par exemple.

Le ventre

  • On adopte sans hésiter la nouvelle lingerie «bodyshape» qui redessine la silhouette, tout en offrant un confort optimal. Surtout si on rêve de porter une petite robe, par exemple.
  • On privilégie les tissus mats et unis, fluides, souples qui ne marquent pas les bourrelets mais les «floutent», sans coller au corps.
  • On fuit les rayures horizontales qui augmentent les volumes.
  • Vive les tops dotés de pinces en haut, «loose» dans le bas ou les modèles «empire» (resserrés sous la poitrine): ils gomment les bedons.
  • Pour éviter l'effet "bibendum", on esquive au maximum les superpositions de vêtements. L'équation est simple: plus on ajoute d'épaisseurs, plus on crée de volume.

1 Simon Pérèle – Panty qui aplatit le ventre, remonte les fesses et lisse les cuisse

Simon Pérèle - Panty qui aplatit le ventre, remonte les fesses et lisse les cuisse

2 La Redoute – Robe bimatière et bottes dessus cuir vachette

La Redoute - Robe bimatière et bottes dessus cuir vachette

3 H&M – Long top en voile transparent

H&M - Long top en voile transparent

4 La Redoute

La Redoute

5 S. Oliver

S. Oliver

6 Anna Scott

Anna Scott

7 H&M

H&M

8 Naf Naf – jupe crayon

Naf Naf - jupe crayon

9 Esprit

Esprit

10 Hampton Bays

Hampton Bays

11 Hunkemöller – robe ventre plat

Hunkemöller - robe ventre plat

12 3 Suisses

3 Suisses

13 H&M

H&M

14 Selected

Selected

15 La Redoute

La Redoute

16 Mango

Mango

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)