La vérité sur le savon

La vérité sur le savon
Dans la cosmétique, impossible de trouver plus simple ni plus basique que le savon. Mais connaissez-vous vraiment la vérité sur ce produit vieux comme me monde?

VRAI OU FAUX?

  • Il est agressif pour la peau.

Vrai et faux. Tout dépend de sa composition et de votre type de peau. Seules les plus sensibles et/ou très sèches nécessitent un savon surgras.

  • Il est économique.

Vrai. Outre son prix riquiqui (pour les savons de «grande distribution»), ses agents lavants sont plus puissants que ceux des gels douche.

  • Il est écologique.

Vrai. S’il est sans parfum artificiel, colorant et autres additifs industriels, il est biodégradable à 100 %.

  • Il est hygiénique.

Vrai et faux. S’il stagne dans de l’eau, les bactéries prolifèrent rapidement. Mieux vaut le ranger dans un endroit sec après usage.

  • Ils se ressemblent tous.

Faux. Outre le savon traditionnel, il y a aussi le savon surgras enrichi en corps gras.
Le pain dermatologique (ou «savon sans savon»), lui, contient plus d’agents nourrissants mais est formulé à partir de détergents synthétiques.
Restent enfin les savons liquides qui affichent un plus grand pourcentage en eau; ils sont différents des gels douche composés de moins de savon et plus d’additifs.

  • Ma peau tiraille, donc ce n’est pas pour moi?

Vrai et faux. Tous les savons provoquent cette réaction en dénaturant le film hydrolipidique naturellement présent sur la peau. Cette réaction est aggravée par la chaleur de l’eau et sa teneur en calcaire.

Afin de la prévenir, choisissez des savons enrichis en huiles végétales et dépourvus de parfums, de conservateurs ou de colorants. Terminez par une couche de crème hydratante. Et ne stressez pas: une peau saine reconstitue son film hydrolipidique en une demi-heure!

Votre avis

Utilise-vous du savon plutôt que du gel douche pour vous laver? Quels savons préférez-vous? Votre avis nous intéresse.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)