Un citronnier ou un oranger dans mon jardin

Un citronnier ou un oranger dans mon jardin

Citrons, oranges, kumquats, mandarines, cédrats… dispensent une bonne dose de vitamines C et de jolies touches de couleur, à l’intérieur comme dans le jardin. Bonne nouvelle: cultiver les agrumes, c’est facile… même chez nous.

Originaires de régions caractérisées par leur douceur hivernale, la majorité des agrumes ont une résistance au gel assez limitée: entre -3° et -5° pour le citronnier, et -10° pour le kumquat. On peut, malgré tout, les cultiver en plein air, dans le jardin ou sur une terrasse, à condition de les rentrer à l’intérieur les mois les plus froids. La solution généralement adoptée est de les cultiver en pots ou en bacs que l’on sort de mai à fin octobre. Leur croissance sera plus limitée qu’en pleine terre (où ils atteignent facilement 2 à 5 m), et leur récolte sera moins abondante, mais vous pourrez, avec un peu d’expérience, cueillir vos propres citrons ou kumquats.

7 règles d’or pour réussir

1. Beaucoup de lumière

Pas de problème dans la véranda. En appartement, offrez-leur une fenêtre ensoleillée, plein sud. 

2. Beaucoup d’eau

Perpétuellement assoiffés, les agrumes et particulièrement les citronniers ne supportent pas la sécheresse, a fortiori s’ils sont cultivés en pot. Un coup de soif et les jeunes fruits tombent. Arrosez-les souvent au printemps et en été (au minimum tous les 2 jours en été). En automne, par contre, réduisez progressivement les arrosages pour arriver à une fois par semaine pour ceux qui sont cultivés au chaud et environ 2 fois par mois pour ceux qui sont au frais, selon la température d’hivernage (plus elle est basse, moins on arrose).

3. De la fraîcheur en hiver

Excepté certaines variétés accommodantes, comme le calamondin, cultivez-les dans une véranda ou un local lumineux maintenus à une température comprise entre 4 et 12°.

4. De l’air

Sortez-les à l’extérieur au soleil mais à l’abri des vents desséchants entre mai et octobre et aérez souvent en hiver en leur évitant les courants d’air froids.

5. De l’engrais

Ce sont tous de grands gourmands qui ont besoin d’une fertilisation poussée, a fortiori s’ils fleurissent et fructifient plusieurs fois comme le citronnier ou le calamondin. Tous les 10 à 15 jours, apportez-leur un engrais spécial agrume.

6. Des rempotages réguliers

Tous les 2 ou 3 ans, au printemps ou en été, dans un pot deux fois plus grand, avec un mélange spécial agrumes.

7. Une taille régulière

Taillez-les en février-mars avant la mise à fleurs pour les ramifier et les maintenir plus compacts. Les plus vigoureux peuvent être taillés plusieurs fois par an.

Les différentes variétés

1. Le calamondin (Citrus mitis)

Citronnier citrus mitis

  • Très facile à cultiver à l’intérieur, cet oranger de salon forme lentement un petit arbuste au port naturellement touffu. En pot, il peut néanmoins atteindre 1,50 à 2 mètres de hauteur, voire plus s’il est cultivé sur tige. Mais il peut être aisément contenu par la taille. Ne connaissant quasiment pas de période de repos, il porte simultanément de petites fleurs blanches délicieusement parfumées et de petits fruits orange vif semblables à des mandarines miniatures, à différents stades de maturité. Extrêmement acides, ces derniers ne sont pas consommés tels quels mais on peut en faire des confitures ou les confire.

2. Le kumquat (Fortunella margarita)

  • Ce petit arbuste originaire de Chine est souvent cultivé sur tige. Ses petits fruits jaune orangé ou orange peuvent être ronds ou allongés, selon les différentes variétés. Utilisés dans la cuisine asiatique, ils ont une saveur un peu amère et sont consommés avec la peau, plus sucrée que la pulpe, frais ou confits. Presque rustique, en situation abritée, il résisterait à -10°, mais une température de -3° est suffisante pour détruire la récolte. Sous notre climat, il est préférable de le rentrer en hiver dans une véranda fraîche ou même en appartement pour qu’il puisse fleurir et fructifier correctement. Dans ce cas, bassinez-le régulièrement à l’eau douce.

3. Les citronniers

  • Champion question vigueur, le citronnier (Citrus limon) l’est aussi par sa floraison: certaines variétés comme ‘Eureka‘, la plus cultivée, fleurissent jusqu’à quatre fois par an. On les appelle alors citronniers «4 saisons» car ils possèdent fleurs et fruits simultanément pendant presque toute l’année.
  • De croissance modérée, le ‘Meyer‘ est idéal pour la culture en pot. Il fleurit deux fois par an, produisant des fruits jaune orangé à maturité, moins acides que le citron commun.
  • Plus exotique, la limette ou lime (Citrus aurantifolia) est un agrume d’origine tropicale. Ce bel arbuste très épineux produit les fameux «citrons verts», des limes en réalité, verts à chair verdâtre acidulée.

Vous aimez jardiner? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces jardin, mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)