La magie des plantes, le pouvoir des sorcières

La magie des plantes, le pouvoir des sorcières
Getty images

Christie Michel, maraîchère spécialisée dans les plantes aromatiques et médicinales à Bruxelles, organise un week-end d’initiation pour (re)découvrir le pouvoir oublié des plantes et leurs remèdes magiques… Un pouvoir longtemps détenu par les femmes.

Au nord de Bruxelles, entre Laeken et Neder-Over-Hembeek, les « Herbes de Bruxelles » poussent sur un terrain de trois ares d’une ferme urbaine. C’est le projet de Christie Michel, qui après avoir guéri d’un burn-out en arpentant les parcs et les bois de Bruxelles à la découverte des plantes, milite aujourd’hui pour que nous retrouvions notre indépendance à nous soigner avec les plantes qui nous entourent.

Christie Michel, maraîchère spécialisée dans les herbes aromatiques et médicinales (Les Herbes de Bruxelles)

La connaissance des plantes, un pouvoir de sorcière

C’est après avoir lu l’essai de Mona Chollet « Sorcières, le pouvoir invaincu des femmes », que Christie Michel a eu l’idée d’axer un week-end d’animation autour du pouvoir magique des plantes et celui des femmes de les utiliser pour prendre soin de soi. « Mona Chollet explique comment les sorcières, dont faisaient parties les guérisseuses qui utilisaient des plantes, ont été persécutées entre le 15ème et 18ème siècle, parce qu’elles possédaient un certain pouvoir, notamment celui de guérir. Ce savoir qui s’est essentiellement transmis oralement, s’est perdu. Le but de l’atelier « Les grandes plantes des sorcières » est de le rendre à nouveau accessible, de redonner l’indépendance aux gens de trouver ce qui est bon pour eux… et de redécouvrir son âme de guérisseuse! Car il n’y a rien à faire, la femme est profondément ancrée dans le soin ».

Pouvoir magique, pouvoir énergétique

Si Christie Michel a choisi cette thématique, c’est que 98% des personnes qui suivent ses formations sont des femmes. « De part leurs cycles menstruels, les femmes traversent des périodes dures et compliquées d’un point de vue énergétique. Elles ont donc besoin de prendre soin d’elles ». Le mot est lancé: « énergétique ». Pour Christie, les plantes sont de véritables compagnes qui non seulement guérissent les petits maux du quotidien grâce à leurs propriétés médicinales (décongestionnantes, adoucissantes, etc.), mais stabilisent aussi les énergies. « C’est à force de les fréquenter, qu’on finit par construire une connaissance empirique des plantes. On connaît celles qui vont nous apporter de la vivacité, celles qui vont nous calmer. Pour m’endormir, je ne jure que par l’hydrolat de Mélisse, la plante du lâcher-prise ».

À chaque plante, son remède et son mode d’utilisation

Durant le week-end d’initiation aux grandes plantes de sorcières, Christie passe en revue 15 plantes parmi la centaine qu’elle fait pousser sur son terrain. L’idée est d’apprendre leurs propriétés, mais aussi leurs modes d’utilisations: tisanes, baume ou fumigation. « Aux herbes de Bruxelles, je ne fais pousser que des plantes endémiques bien de chez nous. Elles peuvent paraître anodines, mais elles ont de grands pouvoirs. J’essaie de faire le lien entre leurs propriétés médicinales et leur pouvoir énergétique ». On y retrouve entre-autres:

  • L’achillée millefeuille, qui arrête les saignements, calme les douleurs au ventre, harmonise les cycles au niveau énergétique et donne de l’ancrage (elle est très difficile à arracher).
  • La guimauve, grande plante adoucissante, très utile pour calmer les voies respiratoires et les inflammations de la peau.
  • Le gui, plante magique et sacrée par excellence, il régule le rythme cardiaque et agit sur l’hypertension.

Christie enseigne aussi comment utiliser les plantes pour faire des encres et des teintures végétales. « Parce qu’on a aussi besoin de beau! » conclut-elle.

Atelier « Les grandes plantes des sorcières« , samedi 21 et dimanche 22 septembre, aux Herbes de Bruxelles, la ferme urbaine de Neder-Over-Hemmbeek, Mariënborre 42, 1120 Bruxelles.

Pour tout savoir sur les herbes aromatiques, lisez ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)