Comment cacher ce que l’on ne veut pas voir dans le jardin?

Comment cacher ce que l'on ne veut pas voir dans le jardin?

Au jardin, on a envie de douceur, d’harmonie, de couleurs, d’un paysage apaisant… Que faire lorsqu’une poubelle, un paysage de terrain vague, un mur de béton viennent gâcher ce plaisir? Voici 7 solutions pour gommer les petites et grandes laideurs de votre paradis vert.

Brouillez l’arrière-plan

Que faire lorsqu’on a un magnifique jardin entouré d’un environnement déprimant? Masquer la vue, bien sûr! En plantant une haie ou un bosquet, ou en installant un mur ou une palissade. Pour éviter que cela ne crée une impression d’enfermement et d’étroitesse, une astuce consiste à détourner le regard en l’attirant sur des éléments esthétiques originaux. Par exemple une clôture dont les poteaux n’ont pas tous la même hauteur ou une palissade dont les planches sont peintes de différentes couleurs.

Masquez le coin compost

Il est quasi indispensable au jardin… mais pas toujours des plus esthétiques. Si l’on a choisi un composteur en plastique, on peut l’entourer de treillis et y faire pousser une plante grimpante, ou le placer dans un coffre en bois type «cache-poubelle».

S’il s’agit d’un compost en tas , une solution consiste à planter de petits arbustes tout autour (une haie basse d’ifs, de buis ou de chèvrefeuilles arbustifs, par exemple) ou à le dissimuler derrière une charmille.

Un composteur en bois est plus esthétique, mais peut, comme les autres, être enjolivé par des plantations. Quelques graines de capucine et de potirons plantées à son pied ou même carrément dans celui-ci (lorsqu’il est déjà en cours de transformation avancée) vous donneront du plaisir visuel mais aussi de belles récoltes!

 

Ceci pourrait également vous intéresser

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)