10 astuces pour réussir vos tomates

10 astuces pour réussir vos tomates

Envie de cultiver des tomates dans votre jardin ou sur votre terrasse? C’est tellement plus savoureux et agréable! Voici 10 astuces pour vous garantir une bonne récolte.

1. Enrichir le sol pour les plants de tomates

Avant d’installer le plant, jetez dans le fond du trou un petit supplément organique comme des pelures de pommes de terre ou des fragments d’orties. Quand les racines vont se développer, elles y croiseront cette couche très nourrissante qui stimulera la formation des fruits et améliorera la résistance de la plante.

2. Une profondeur suffisante

Plantez-les à une profondeur suffisante. Un plant de tomate développe des racines sur sa tige. Donc, au plus celle-ci est enterrée, au plus il produit des racines. C’est mieux pour la stabilité et pour absorber un maximum d’eau, déterminante dans la taille des tomates.

3. De bons voisins pour les tomates

Basilic et tomates s’entendent très bien dans l’assiette mais ce sont aussi d’excellents voisins au jardin. En effet, certains voisinages sont propices à certaines plantes, d’autres les affaiblissent. C’est ce qu’on appelle les bonnes associations. Planter un basilic à côté des tomates: cela éloigne les insectes et améliore le goût. À éviter, par contre: des pommes de terre ou des choux à proximité des tomates.

4. Tomates arbustes

Elles sont moins connues mais tout aussi intéressantes. Atteignant à peine 50 cm de hauteur pour un diamètre d’1 m, elles peuvent être le plan B idéal pour une plantation en pot.

5. Arroser les tomates

Arrosez toujours au pied de la plante car les feuilles sont horriblement sensibles à l’humidité; c’est aussi pour cette raison que les tomates se sentent mieux en serre ou à l’abri d’un auvent. Et même si elles sont très gourmandes, ne leur donnez pas trop d’eau car la combinaison de l’eau avec la chaleur favorise l’apparition de moisissure dans le sol.

6. Du soutien pour les tomates

Les plants de tomates ont généralement besoin d’un soutien. Construisez-leur une structure de cordes auxquelles vous pouvez fixer ou enrouler les tiges. L’autre option est d’utiliser des tuteurs en bambous ou « spécial tomates ».

7. Pincer les tomates

La tomate produit nombre de tiges périphériques qu’il est bon de supprimer pour concentrer l’énergie de la plante et permettre au soleil d’atteindre les fruits. Pour cela, il faut « pincer » la tomate en enlevant systématiquement, avec les deux doigts, les gourmands qui apparaissent sous les aisselles des feuilles.

8. Cueillir les feuilles…

Quand la plante commence à produire des tomates, enlevez les feuilles du dessous pour améliorer la circulation de l’air dans la plante et le développement des tomates. Idem pour celles qui cachent les grappes.

9. Secouer les fleurs

Les tomates qui sont à l’extérieur sont normalement facilement fécondées par le vent et les bourdons. Mais on recommande, en plus, quand les plants sont en fleurs, d’agiter les fleurs régulièrement pour favoriser le processus. Ce serait trop dommage que ces petites fleurs jaunes ne se transforment pas en tomates!

10. Au secours, elles sont vertes!

Une tomate s’est détachée alors qu’elle est encore verte? Les tomates de fin de saison n’ont pas eu le temps de rougir? Trouvez-leur une place chaude à la maison; elles continueront à mûrir. Et, si vous voulez qu’elles rougissent plus vite, mettez une pomme ou une banane dans leur corbeille, cela accélère le processus.

Vous aimez jardiner? Ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)