Tie and dye: comment teindre vos tissus?

Tie and dye: comment teindre vos tissus?
© Getty Images

Le tie and dye est une technique centenaire qui consiste littéralement à nouer et teindre des étoffes. Aujourd’hui, les teintes monochromatiques sont privilégiées pour un résultat tant bohème que subtil (oubliées, les couleurs psychédéliques des années 1960-1970). Envie de vous y essayer? Suivez nos conseils.

Vous désirez donner une seconde vie à vos vêtements? Pensez au tie and dye.

Quelles fibres teindre avec la technique du tie and dye?

Pour savoir si vous pouvez teindre une étoffe, identifiez tout d’abord la matière qui la compose. Les fibres peuvent être naturelles (coton, lin, chanvre), synthétiques (polyamide, nylon, viscose, acrylique, polyester, élasthane) ou d’origine animale (laine, soie). Sachez que certains textiles synthétiques se teignent assez mal, comme ceux en acrylique par exemple.

Préparer le tissu à teindre

Tout d’abord, pesez votre tissu pour savoir quelle quantité de colorant sera nécessaire. Avant de teindre l’étoffe, il faut la laver pour la débarrasser de son apprêt. Si vous souhaitez teindre vos fibres avec une teinture naturelle (à l’aide de plantes tinctoriales ou d’épices), vous devez passer par l’étape du mordançage qui se réalise avec des sels métalliques appelés mordants, afin que les colorants tiennent sur le tissu. Si vous vous tournez vers une teinture synthétique, ce n’est pas nécessaire.

Teindre du coton à la main avec une teinture synthétique

La teinture du coton à la main et à froid avec une teinture synthétique est la technique de base. Une fois celle-ci maîtrisée, vous pourrez tenter les variantes, avec d’autres fibres textiles et des teintures naturelles. Pour teindre une étoffe, pesez-la au préalable, puis lavez-la. Délayer ensuite la teinture en poudre (type Dylon) dans un récipient en inox. L’emballage mentionne combien de grammes employer en fonction du poids du tissu. Prenez garde à vous protéger, ainsi que votre plan de travail, la poudre est volatile et la teinture tache! Versez votre mélange dans une bassine d’eau à 40°C et immergez-y votre tissu mouillé durant 20 minutes. Lorsque le temps sera écoulé, ajoutez une poignée de cristaux de soude (1 verre pour 10 litres d’eau) diluée dans de l’eau et mélangez encore une demi-heure. Enfin, rincez à l’eau froide plusieurs fois, jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez sécher à l’air libre, à l’ombre.

Les motifs

Batik, tritik, itajime, shibori… De nombreuses techniques permettent de réaliser des motifs, en créant des zones de réserve qui préserveront une partie du tissu de la teinture. En voici quelques exemples.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons ces deux ouvrages: Tie and dye, de Corinne Alagille aux éditions Hachette Loisirs et Teintures et impressions végétales, de Camille Binet-Dezert aux éditions Mango.

À la recherche d’inspirations? Rejoignez-nous sur Pinterest!

Vous aimez les DIY? Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)