DIY: un emballage en cire d’abeille pour un lunch zéro déchet

DIY: un emballage en cire d'abeille pour un lunch zéro déchet
© Bee's Wrap

Un reste de repas, un demi avocat, des tartines à emballer, et trop souvent, on dégaine le film en cellophane. Pourtant, bien que ce plastique soit de qualité alimentaire, il est composé de substances qui peuvent migrer dans les aliments. Ces substances peuvent perturber le système endocrinien ou être cancérigènes.

Les migrations sont favorisées par la chaleur, l’acidité, le gras et le temps. C’est pourquoi l’ASBL Ecoconso préconise de ne pas stocker trop longtemps un aliment dans du plastique, de ne pas mettre un reste de repas chaud dans un récipient fait de cette matière, de ne pas réchauffer un plat dans une barquette du même type et de ne pas conserver des ingrédients acides dans des boîtes en plastique. Il vaut mieux se tourner vers le verre, l’inox ou la porcelaine. Non seulement ce sera mieux pour votre santé, mais aussi pour l’environnement.

Et pour remplacer la cellophane?

Pour recouvrir un reste d’en-cas ou transporter votre lunch, vous pouvez vous tourner vers des emballages du type Bee’s Wrap ou en fabriquer vous-même. Voici comment faire:

Matériel :

  • Un morceau de tissu certifié Oeko-Tex
  • De la cire d’abeille bio en pépites
  • Du papier sulfurisé
  • De la ficelle
  • Un bouton
  • Des ciseaux
  • Une aiguille

Instructions :

  1. Lavez et repassez votre tissu.
  2. Coupez-le à la taille désirée, par exemple 30 x 30 cm.
  3. Placez le papier sulfurisé sur la plaque du four et recouvrez-le du tissu.
  4. Saupoudrez le tissu de cire d’abeille.
  5. Enfournez à 70°C jusqu’à ce que la cire soit fondue. (Elle se liquéfie à 64°C.)
  6. Décollez immédiatement le tissu et laissez-le refroidir sur un étendoir.
  7. Facultatif : Cousez un bouton à l’extrémité du tissu et laissez 30 cm de ficelle de façon à pouvoir la nouer autour du bouton pour refermer l’emballage.

Cet emballage réutilisable est lavable à l’eau froide ou tiède et au savon.

Ceci pourrait aussi vous intéresser:

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)