5 livres pour explorer son chez soi durant les vacances

5 livres pour explorer son chez soi durant les vacances
2. La Garden- Party et autres nouvelles de Katherine Mansfield, 1922

C’est l’été et peut-être êtes-vous en train de rénover votre maison, de préparer un déménagement ou de profiter d’une maison de vacances remplie de beaux souvenirs… Nous habitons les lieux et ils nous habitent en retour. Voici une sélection de livres pour explorer son chez soi.

Prolongez l’expérience du « staycation » (contraction de « stay » et « vacation »), qui consiste à rester chez soi pendant les vacances, en lisant les auteurs qui parlent de la maison, des lieux importants qui occupent nos vies et du bonheur d’être simplement chez soi au quotidien…

Chez soi de Mona Chollet

1. Chez soi, une odyssée de l’espace domestique de Mona Chollet, 2015

Mona Chollet, écrivaine et journaliste, réalise ici une magnifique ode aux casaniers, à ceux qui partent en vacances surtout pour le plaisir de retrouver son chez soi. L’essai aborde l’espace domestique à travers les rêves d’enfants de cabanes, la gestion des tâches ménagères, les nouveaux modes d’habitation collective… Politique, philosophie, sociologie, architecture, arts: vous explorerez le domicile sous toutes ses coutures. Passionnant.

 

La Garden-Party et autres nouvelles de Katherine Mansfield2. La Garden-Party de Katherine Mansfield, 1922

Il s’agit du dernier recueil de Katherine Mansfield, écrivaine et poétesse britannique d’origine néo-zélandaise. Au travers d’une journée de garden-party, ces quatre nouvelles racontent les petits détails de la vie, les instants qui font le bonheur d’exister: le sourire édenté d’un bébé, le tourbillon des lumières d’une salle de bal, une odeur de lavande, un vieux saladier rempli de capucines jaune et rouge sur une table éclaboussée de soleil…

 

 

 

Les heures claires d'Émile Verhaeren3. Les heures claires d’Émile Verhaeren (1896)

Dans ce recueil de poèmes, le poète belge symboliste narre le bonheur de son amour conjugal avec la peintre Marthe Massin. Il décrit les différentes heures de la journée qui traversent leur maison et leur jardin, la beauté des instants: « Le bon travail, fenêtre ouverte, Avec l’ombre des feuilles vertes Et le voyage du soleil Sur le papier vermeil, Maintient la douce violence De son silence, En notre bonne et pensive maison… »

 

 

La retraite sentimentale de Colette

4. La retraite sentimentale de Colette (1900)

Après la sortie cette année du biopic sur Colette, voilà une autre occasion de se (re)plonger dans l’œuvre de l’écrivaine française. Colette était une femme d’intérieur, une femme qui accordait beaucoup d’importance à la maison. On retrouve dans ce premier roman qu’elle signe de son seul nom, sa célèbre héroïne Claudine qui séjourne chez son amie Annie. Toutes les deux vivent une retraite apaisée dans une maison nichée dans un écrin de verdure, loin des bruits de Paris. Elles se racontent leurs soucis, leurs histoires d’amants, font le point sur leurs vies tout en jouissant d’une vie proche de la nature.

 

La Vie matérielle de Marguerite Duras5. La Vie matérielle de Marguerite Duras (1987)

Dans ce recueil de courts textes, Marguerite Duras disserte sur les thèmes qui sont chers à son œuvre: la femme (mère, amante, femme au foyer), l’ivresse alcoolique, les rencontres, mais aussi la maison et le quotidien. « La maison, c’est la maison de famille, c’est pour y mettre les enfants et les hommes, pour les retenir dans un endroit fait pour eux, pour y contenir leur égarement, (…). Quand on aborde ce sujet le plus difficile c’est d’atteindre le matériau lisse, sans aspérité, qui est la pensée de la femme autour de cette entreprise démente que représente une maison. Celle de la recherche du point de ralliement commun aux enfants et aux hommes. »

 

Plus d’articles Nest

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)