Un quart d’heure avec Lorie

Un quart d'heure avec Lorie
Cette jeune femme nous attend dans un hôtel tout parisien, situé rue de la Boétie*. Un décor et une atmosphère plantés, on est une «star» ou on ne l’est pas.
 

C’est avec douceur qu’elle me reçoit, le sourire chaleureux et le regard pétillant (un naturel chez cette jeune trentenaire), qui fête son anniversaire en nous offrant, à nous public, son 7ème album.

Entretien avec Lorie

Son album s’intitule Danse, difficile de ne pas comprendre son objectif, mais je la laisse tout de même m’en dire un peu plus sur le sujet…

C’est un album de reprises, la plupart des années 80, mais malgré cela, c’est surtout un projet très personnel, je me suis beaucoup impliquée dans le choix des chansons et par la suite dans le travail de leur tonalité. Je voulais qu’il y ait une dynamique, que cela me ressemble, même si elles ont déjà été interprétées autrement. C’est un bel exercice.

 

Et la thématique est assez bien choisie, c’est une manière de nous réchauffer…?

Tout à fait, le mot «soleil» est quasi présent dans tous les titres de l’album, en alternance avec le mot «danse»: deux gages du bien-être, du bonheur et de la joie de vivre, c’est le principe que j’essaie de véhiculer.

 

Le clip du deuxième titre extrait de votre album «Les divas du dancing», fait le buzz sur le net, enjoué, sexy, drôle et frais, assez accrocheur.

Oh, oui, qui n’a jamais dansé une brosse à la main en guise de micro? Et pas de mensonge …

 

11 ans après vos débuts, vous êtes toujours présentes sur la scène française, comment expliquez-vous votre «durée» si je puis me permettre?

Je pense que le public m’apprécie, parce que je suis vrai, simple.

Mon public a évolué, il a grandi avec moi et en même temps il est inter générationnel.

Dans mes concerts, je vois aussi bien des adolescents que des enfants avec leurs parents ou leurs grands-parents. Ils viennent pour passer un bon moment, écouter de la musique qui donne envie aussi de danser, un sas loin de la morosité ambiante.

Au tout début, on m’a dit si tu ne fais pas ça, si tu ne vas pas là… tu ne dureras pas. Je dirais que c’est le public qui fait tout, nos choix d’émissions ne font qu’une partie.

 

Vous avez une actualité assez chargée… un programme marathon qui s’ouvre.

Oui et bien! Je commence le 11 février un tournage pour un épisode de Joséphine ange gardien avec Mimi Mathy, cela jusqu’au 8 mars et je débute le 4 avril ma tournée!!

 

Oui, c’est donc une belle rythmique du temps, une bonne gestion également.

Vous commencez votre tournée par Enghien au théâtre du Casino le 4 avril, vous serez à l’Olympia le 14 avril… mais avant cette date parisienne, vous ensoleillez le Cirque Royal de Bruxelles (le 12 avril) et Le Forum de Liège (le 13 avril).

Un attachement particulier pour la Belgique?

J’aime beaucoup ce petit pays et ceux qui le composent.

Si vous deviez le qualifier en un seul mot?

Je dirais «chaleureux», on s’y sent bien, dès son arrivée on est comme chez soi et cette sensation ajoutée au côté festif bien connu, c’est tout de même un vrai bien-être!

 

 

Avec un sourire en coin, Lorie m’avoue qu’elle n’a pas échappé à la grippe (non, les stars ne sont pas épargnées, en voici la preuve), mais sa délicatesse a voulu qu’elle n’en laisse rien paraître.

Je me retire donc, en lui souhaitant que du bon pour cet album qui va surement nous faire danser sur le dancefloor cet été!

 

 

*Interview effectuée par Soisic Belin à l’hôtel Park Plane situé au 4 rue de la Boétie, 75008 Paris.

 

Dates de tournée

4 Avril : Théatre du casino, Enghien

5 Avril : Cité des Congrès, Nantes

6 Avril : Vinci Centre de Congrès, Tours

9 Avril : Espace Chaudeau, Nancy

10 Avril : Le Pasino, Saint Amand Les Eaux

11 Avril : Hotel Casino Barrière, Lille

12 Avril : Cirque Royal, Bruxelles (Belgique)

13 Avril : Theatre Le Forum, Liège (Belgique)

14 Avril : Olympia, Paris

18 Avril : Anphithéatre – salle 3000, Lyon

19 Avril : Pasino, La Grande Motte

20 Avril : Casino Théatre Barrière, Toulouse

21 Avril : La Medoquine, Bordeaux

30 Avril : Théatre du Léman, Genève (Suisse)

3 Mai : Le Pasino, Aix-en-Provence

 

A ces premières dates s’ajouteront celles de la deuxième partie de la tournée dès septembre 2013.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)