USA: 10 choses à faire de la Nouvelle-Orléans à Nashville

USA: 10 choses à faire de la Nouvelle-Orléans à Nashville
Marianne Morizot

Louisiane, Tennessee, Mississippi… et si on mettait le cap sur le Sud des Etats-Unis. Un périple autour de la musique, de l’histoire et aussi de surprenantes découvertes!

1. Visiter le «Vieux Carré» à la Nouvelle-Orléans

Avec un guide francophone, on flâne dans le quartier français, typiquement créole, pour percer tous ses secrets. Dans les arrière-cours, on remonte au temps des riches planteurs. Sans oublier la visite du surprenant cimetière Saint-Louis, avec le tombeau d’une prêtresse vaudou (le plus visitée des USA après celle de Marylin Monroe) et la (future) dernière demeure de l’acteur Nicolas Cage. Ludique et intéressant.

28$/adulte. mondecreole.com. Sur réservation.

2. S’offrir des sensations fortes

Rendez-vous à Lafitte à 45 min de la capitale de la Louisiane pour faire le plein de sensations. Embarquez à bord d’un air-boat pour filer, pendant 2h, au cœur des marécages. L’occasion de voir de près les crocos et mieux comprendre cet écosystème typique. Une expérience résolument fun!

55-75$/pers. airboatadventures.com. Sur réservation.

3. Se retrouver à l’époque des plantations…

Direction, la route des plantations, le long du Mississipi, entre la Nouvelle-Orléans et Bâton Rouge. On pénètre dans ces belles demeures, typiques du Sud, qui ont fait fortune grâce à l’exploitation du coton, de la canne à sucre… et des esclaves! Passage obligé à Laura Plantation pour une visite guidée (très instructive) en français. Impossible de ne pas penser au film «12 years a slave» en parcourant la maison des anciens propriétaires et la bicoque des travailleurs.

15-25 $/pers. lauraplantation.com

4. … Et se glisser dans la peau de Scarlett’O’Hara

Le soir venu, on fait halte à Lafayette dans une superbe maison de planteur, restée dans son jus, et transformée en bed & breakfast. Sur la terrasse, on s’installe dans la balancelle et on se laisse aller à la rêverie. Le temps (avant la guerre de Sécession) semble s’être arrêté! Accueil chaleureux, chambre avec beaucoup de charme, petit-déjeuner chic et gourmand.

A partir de 85$ la nuitée pour 2 pers, petit-déjeuner inclus. moutonplantation.com

5. S’intégrer dans un bout de France en Amérique

Changement de décor autour de Lafayette, capitale du pays cajun, où se sont installés en 1763 les premiers Acadiens (peuple d’Amérique francophone) après avoir été chassés de leurs terres. Pour bien comprendre leur histoire, une virée à Vermilionville s’impose. Ici a été reconstitué un village traditionnel du XIXe siècle avec écuries, église, maisonnettes et école. On y va pour les nombreuses animations artisanales et musicales ainsi que les explications en français. Très chouette pour les familles!

6-10$/pers. vermilionville.org

6. S’aventurer dans les bayous

Le pays cajun, c’est aussi des zones marécageuses, appelées bayous. Au lac Martin, près de Breaux Bridge, c’est parti pour une balade paisible en barque avec un gars du coin pour taquiner le crocodile et observer de nombreux oiseaux. C’est sûr, la faune et la flore n’ont pas fini de vous surprendre…

10-20$/pers. cajuncountryswamptours.com. Réservation conseillée.

En famille ou en amoureux, on poursuit l’expérience en dormant dans des «cabin» (maisonnettes) rustiques et kitsch, ambiance bric à brac. Mention très bien pour l’accueil et les beignets au petit-déjeuner. Seul bémol : un peu bruyant (demandez une cabine à l’opposée de la route)

A partir de 70$ la nuitée pour 2, petit-déjeuner inclus. www.bayoucabins.com.

7. Goûter les spécialités locales

Contrairement aux idées reçues, on peut bien manger au pays de l’Oncle Sam. A la Nouvelle-Orléans, suivez un cours de cuisine pour apprendre à concocter (et aussi déguster) la cuisine créole, riche en saveurs.

A partir de 30$/pers www.neworleansschoolofcooking.com.

Envie de goûter à l’alligator ou des écrevisses? On pousse les portes de ce restaurant cajun sur la route des plantations. bncrestaurant.com.

Incontournable, le fameux «american breakfast». Nos deux adresses préférées: A Clarksdale, dans un «boui boui» local : Our Grandma’s pancakes house (115 3rd street). Pour une ambiance vintage à la «happy days», rendez-vous chez Elliston à Nashville. www.ellistonplacesodashop.com.

A Memphis, les amateurs de bons burgers et/ou locavores, se retrouvent dans ce spot, un peu excentré, mais pas cher. trolleystopmarket.com.

Autre option, plus ambiancée, le Blues city café située dans la rue principale, pour se faire un barbecue, LA spécialité de la ville. www.bluescitycafe.com

Enfin, dans le style, «girly chic», ça se passe du côté du quartier de Cooper Young. Laissez-vous tenter par un brunch dominical. thebeautyshoprestaurant.com

8. Faire la route de la musique

Itinéraire mythique aux US, qui balaye tous les grands courants musicaux. A ne pas rater : le jazz de la Nouvelle-Orléans dans tous les bons clubs et bars, voire même dans les rues de la ville, le Mississippi blues trail (msbluestrail.org) sur le route 61 jusqu’à Chicago, le zydeco : typique musique cajun à écouter au Pont Breaux Bridge (pontbreauxscajunrestaurant.com), le rock’n’roll à Tupelo et Memphis (les deux villes historiques du King, ), la soul music d’Aretha Franklin et de Ray Charles, la country à Memphis (les mélomanes iront au Grand Ole Opry, une des plus grandes scènes de music-hall www.opry.com). Et bien sûr, le dimanche, on n’échappe à la traditionnelle messe… gospel pour faire le plein d’énergie positive en louant «God bless America».

9. Faire une escapade «nature» dans le Kentucky

Entre le Mississippi et le Tennessee, on sort des sentiers battus avec une incursion dans un autre Etat. Le temps d’un week-end, on se met «au green» dans le Kentucky. Parmi les spots qui méritent le détour, le parc national «the land between the lakes». Au programme: balade à pied en pleine nature (avec les daims et les écureuils) ou en bateau autour du lac, pêche, farniente, loin de la ville. www.landbetweenthelakes.us

Pour un ressourcement total, on booke une des trois chambres chez Cindylou et Paul, un couple charmant, installé près du lac. Le matin, on profite du jacuzzi extérieur en observant les animaux de la forêt. On adore!

A partir de 60$ la chambre double, petit-déjeuner inclus. www.lakeplacebnb.com

10. Assister à un match

Base-ball, basket-ball ou football américain, il faudra choisir entre les sports préférés du pays. Pour une expérience 100% authentique, on achète son ticket et on enfile un sweat-shirt au nom de l’équipe locale. D’autant que chaque ville ou presque dispose d’un stade.
A Memphis (Tennessse), on va à l’AutoZone Park pour encourager les RedBirds (www.milb.com). Dans la chic ville d’Oxford (Mississippi), on applaudit l’équipe officielle de l’Université : Ole Miss au Vaught-Hemingway stadium.
(www.olemiss.edu).

A partir de 6$ le ticket.

Pratique

Budget

Comptez 2400€ pour 15 jours avec vol depuis Bruxelles, location de voiture (avec GPS), hébergement et activités. On confie l’organisation de son voyage à Catherine (belge francophone expatriée aux USA) et créatrice de voyage sur mesure pour l’agence Evaneos. Outre un road-book complet et détaillé envoyé avant votre départ, votre interlocutrice sera joignable sur place en cas de pépin.

Formalités

Une autorisation électronique d’entrée, appelée ESTA, sur le territoire américain est obligatoire (14$) avec un passeport, en cours de validité.

Meilleure période pour y aller: printemps ou automne.

A mettre dans sa valise: l’indispensable adaptateur pour les prises américaines, des vêtements chauds pour le soir et un k-way en cas de pluie.

Texte et photos: Marianne Morizot

Vous aimez voyager? Découvrez également ces articles

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)