L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Sports d’hiver: 3 stations, 3 formules

Orcières, Châtel, Courchevel. Trois journalistes de la rédaction ont testé la destination de sports d'hiver qui répondait le …
Orcières, Châtel, Courchevel. Trois journalistes de la rédaction ont testé la destination de sports d'hiver qui répondait le plus à leur profil familial ou leurs attentes personnelles. Elles partagent leurs meilleurs plans avec vous.

Voici le récit de nos 3 journalistes et leurs bonnes adresses. Un peu long mais on a choisi de vous donner tous les détails…

A Orcières-Merlette, dans les Hautes-Alpes

(Régine avec ses jeunes enfants)

régine sports d'hiver

Au départ: un ensoleillement quasi garanti et un choix d'activités familiales à portée de main. Au final: une semaine 100 % soleil et un label "Famille Plus" amplement mérité.

1. Patiner relax

Chaque lundi et jeudi, entre 14 h 30 et 15 h 30, la patinoire du Jardin des Glaces est exclusivement réservée aux enfants et à leurs parents! Sur fond musical, nos garçons y ont patiné en douceur entourés de deux moniteurs et aidés d'une petite chaise à poignées pour glisser en toute sécurité. Ils en ont profité pour aller dire bonjour à Opoual, le gentil Yéti-masquotte.

  • Complexe de détente (bowling, piscine, etc.), au centre du village. 8 €/enfant/2 séances d'une heure, location de patins (dès la pointure 24) incl., tarifs préférentiels avec forfaits ski.

2. S'initier aux joies du ski de fond

Nous rejoignons Fred à la base de loisirs de Chauffarel. En plein cœur d'un plateau enneigé, le moniteur nous apprend à négocier les virages, bosses, creux, petites pentes et surtout les chutes sans se faire mal. Le secret? "Fléchir encore et encore les jambes!" Un sport pas si tranquille mais qui combine le goût de l'effort à des paysages à admirer à son rythme. Vraiment très cool à faire en famille.

  • Tous les mardis matins. Rés. au +33 6 16 22 52 06 (la location du matériel est à prévoir à Orcières, par ex. chez Mountain Pass, +33 492 55 72 11).

3. Cuisiner local

Direction la terrasse de l'Office du Tourisme pour un cours de cuisine dédié aux tourtons (recette sur femmesdaujourdhui.be/cuisine), une préparation ancestrale de la Vallée du Champsaur. Jadis, les montagnards ne confectionnaient ces petits chaussons frits qu'à la période de Noël. Dodus, les "coussins du petit Jésus" sont fourrés de purée de pommes de terre aux poireaux et fromage. A midi, chaque participant repart avec ses 30 beignets. Le soir même, je les ai frits à la poêle. Accompagnés d'une salade et d'une tranche de jambon, ils ont fait l'unanimité!

  • Chaque mercredi matin. 8 €/pers., maximum 16 pers., dès 12 ans. Inscriptions via le site de l'Office de Tourisme, onglet "animations pour la famille".

4. S'éclater en snowtubing

En haut de la remontée mécanique de Rocherousse, nous découvrons le Winter Parc. Equipés d'une bouée et d'un casque, nous montons grâce à un fil neige, confortablement installés sur notre bouée. En haut, celle-ci se détache automatiquement du remonte-pente et nous nous lançons allègrement sur les pistes! Ça glisse vite, la bouée tourne sur elle-même et, dans un éclat de rire, on perd le Nord… Pas de panique: aucun talent particulier n'est requis: on y vient dès 4 ans.

  • Ouvert de décembre à avril, de 9 h à la fermeture des remontées mécaniques. A partir de 12,50 €/h en matinée. Infos: winterparc.fr.

5. Vivre le grand frisson sur la tyrolienne

Ce sont 1870 m de long et 180 m de dénivelé entre le point le plus haut (sommet du Drouvet) et le plus bas (le lac Long), qu'on franchit à la vitesse de 100 à 140 km/h, en position allongée, bien arrimé à l'un des plus longs câbles d'Europe! Olivier, notre superman de papa et de mari, a plongé la tête la première dans le vide après que j'aie lamentablement "calé"… La sensation de voler est parait-il incroyable et bien moins effrayante que certains rollercoasters dans des parcs d'attraction.

  • Ouvert également en été. 40 €/voyage. Infos: latyrolienne.fr.

6. Se balader en traîneau à chiens

chien traîneau

Il fut un temps où Valérie était vendeuse et Philippe responsable d'un service de ressources humaines… Il a suffi d'un chien adopté pour les enfants pour qu'ils se retrouvent "maîtres-chiens" de 30 huskys et alaskans quelques années plus tard. Nous sommes admiratifs: ils obéissent rien qu'à la voix à peine audible de leurs maîtres. Au ras de la neige, le paysage défile dans un silence troublant ponctué de quelques aboiements et du crissement de la neige. Un moment rare de plénitude.

  • Alpi Traineau. Forfait famille (2 ad. et 2 enf.) à 65 €/20 mn ou balade adulte à 46 €/h. Rés.: alpi-traineau.com, +33 6 60 68 32 44.

Pratique

Où dormir?

Nous avons logé au Village Résidentiel de Tourisme d'Orcières Villages à 5 mn à pied du centre, dans un appartement rénové de 35 m2 pour 4 pers., avec lits superposés, canapé-lit et cuisine équipée. Infos: +33 4 92 55 61 88, àpd 460 €/semaine.

Où se régaler?

• Au resto L'Ourson Ne manquez pas les "oreilles d'âne" à base de crêpes et d'épinards et "la montagnarde" spécialité à base de pommes de terre, lard et fromage. ± 20 €/pers., boisson incluse (+33 4 92 55 70 43).

• Au resto La Table de l'Establou Chez Laure et Laurent, c'est cosy. Leurs hamburgers sont top (rien à voir avec la restauration rapide), mais on a aussi aimé leur "croziflette" et leur camembert fondu revisité. ± 25 €/pers, boisson incluse (+33 4 92 55 79 57, rés. indispensable).

Où louer du bon matériel?

Aux magasins Pro2Sports au pied des télécabines (réduction aux détenteurs de carte Décathlon, www. skimium.com).

Plus d'infos? orcieres.com.

(Merci à la marque Poivre Blanc pour le prêt de l'équipement des enfant).

A Châtel, en Haute-Savoie

sport d'hiver

(Catherine, en couple mais sans skier)

Au départ: Pour moi, prendre le temps de découvrir Châtel autrement qu'à skis. Pour lui, dévaler un maximum de pistes. Au final: zéro frustration et des moments partagés dans une petite station qui a tout d'une grande.

1. Pister les contrebandiers

Un ancien bureau de douane transformé en musée m'a plongée dans une époque bien particulière. Entre des objets d'époque, des fresques dessinées, des conversations secrètes enregistrées et une leçon de ski hilarante filmée pour les douaniers d'après-guerre, j'ai découvert les combines des fraudeurs futés et des douaniers à l'affût. Jusqu'en 1950, on jouait au chat et à la souris dans les montagnes du Chablais. Sel, café, chocolat et même les cloches des vaches ont été prétexte à crapahuter sur les crêtes, entre Suisse et France. Instructif et très bien présenté.

  • La Vieille Douane, 1277 route de Vonnes, +33 4 50 71 75 11. Visite libre: 4 € (3 €/enfant), visite guidée: 6 € (3 €/enfant).

2. Lâcher prise en "tandem ski"

catherine sport d'hiver

Initialement destiné aux personnes à mobilité réduite, le tandem ski permet aussi de découvrir la sensation de glisse si l'on ne skie pas. Confortablement installée dans un fauteuil dépliable monté sur skis, je fais sensation lors de l'embarquement sur le télésiège. Ensuite, Julien, mon moniteur ESF formé à cet exercice, me fait parcourir les dénivelés de la piste de manière décoiffante mais rassurante. Prendre des photos les mains libres pendant les pauses, dépasser son sportif de mari à une allure qui l'ébahit sans bouger le petit doigt, c'est carrément génial!

  • A partir de 84 €/2 h. Rés.: ESF de Châtel, esf-chatel.com, +33 4 50 73 22 64.

3. Goûter à la ferme

Impossible de ne pas tomber sous le charme des vieilles fermes aux balcons ciselés. Comme de nombreux agriculteurs de la Vallée d'Abondance, Corinne et Emmanuel David y élèvent ces magnifiques vaches à robe d'acajou. Pendant qu'elles ruminent leur foin dans l'étable, Corine m'invite à la suivre dans la salle de fabrication. Levée depuis 5 h 30, elle s'active près d'un chaudron en cuivre dans lequel le lait mijote avant qu'il ne devienne fromage d'Abondance. Il ne m'aura pas fallu cinq minutes pour me sentir ailleurs que dans une station de sports d'hiver. Châtel se vit au rythme de ses habitants et de leurs métiers de tradition. Et on aime ça.

  • Vente directe de fromage au Gaec de Barbossine, ouvert de 7 h à 12 h et de 17 h à 20 h, + 33 4 50 73 27 05. Goûter à la ferme avec visite, dégustation de fromage, confiture, charcuterie, gâteau de Savoie… 9,50 €/adulte, 2,50 à 6,50 €/ enfant. Rés.: + 33 4 50 73 22 44.

4. Pratiquer le Snake Gliss

La dernière fois, c'était il y a 40 ans, sur une luge en bois dans un champ de Hesbaye! Cette fois, je rejoins une dizaine d'ados au Pré la Joux à la fermeture des pistes. Je trépigne autant qu'eux avant de m'asseoir derrière Bernard notre accompagnateur. La piste nous appartient pour une bonne heure. Pas question de sortir les pieds, de freiner avec les mains, ni de se pencher du mauvais côté! On ne serpente à toute vitesse… et on rit, on rit! Un conseil: oubliez la dernière place pour éviter de vous faire éjecter du train.

5. S'offrir la nature vierge en raquettes

Soulever ses pieds alourdis par la neige, le souffle court, j'appréhendais. Mais entendre la neige crisser sous mes pas, reconnaître le pépiement d'un oiseau ou, luxe suprême, goûter simplement au silence absolu, m'a procuré une joie immense. Celle des plaisirs simples. Je me suis laissé conter la faune et la vie des montagnards par Pierre-Jean. Après avoir franchi la frontière, nous avons atteint l'un des plus vieux refuges d'alpage. A quelques centaines de mètres de cet espace hors temps, mon mari m'attendait au restaurant d'altitude. Il ne savait pas ce qu'il avait raté…

  • Sortie accompagnée avec un choix de 80 km de sentiers balisés. Rés. esf-chatel.com

6. Pêcher… sous la glace

Le lac de Vonnes est le seul en France où l'on pratique cette activité en période hivernale.Je me presse autour d'un cercle gelé pour recevoir les directives d'Alain. A moi de manier la canne à pêche sans emmêler le fil, accrocher un ver de terre au bout de l'appât et déposer l'engin dans l'eau (on ne lance pas!). Corentin, mon voisin de 10 ans, attrape rapidement sa première truite. Ma patience est mise à l'épreuve sans être récompensée. Mais j'aime le principe de remettre les poissons pêchés directement dans l'eau sans passer par la case "casserole".

  • Activité accessible dès 6 ans (accompagné). 15 €/adulte et 10 €/enfant, matériel compris. Rés. à Châtel Tourisme: +33 4 50 73 22 44.

Pratique

Où dormir?

A l'Hôtel Tremplin dont on apprécie les chambres cosy en bois (préférez celles avec balcons), de 90 à 135 €. Route du Linga 529, www.hotel-le-tremplin.com, +33 4 50 73 23 06.

Où se régaler?

• A l'hôtel-restaurant Fleur de Neige. Gros coup de cœur pour les adorables propriétaires. Entre leur fameux Berthoud (24 €) – voir recette sur femmesdaujourdhui.be – et le filet de perche au beurre citronné (26 €), on se régale (www.hotel-fleurdeneige.fr, +33 4 50 73 20 10).

• Au Vieux Four Effet waouh pour la déco à l'ancienne. On a aimé la Brasérade, une sorte de minibarbecue. Comptez 28 à 55 € à la carte (+33 4 50 73 30 56., rés. obligatoire).

• A la Ferme de papy Gaby au village La-Chapelle-d'Abondance. Pour une formule à 55 €, on profite en plus des chants savoyards (le dimanche soir) (+33 4 50 73 50 24).

Où buller?

Au nouveau centre aquatique Forme d'O Pour nager en intérieur et extérieur, s'offrir un spa et des soins (chatel-formedo.com/fr/)

Où louer du matériel?

Chez Maurice, en face de l'hôtel Tremplin. L'accueil y est très familial (www.chez-maurice-chatel.com, +33 4 50 73 20 98).

Plus d'infos? www.chatel.com

A Courchevel, dans la vallée de la Tarentaise

(Anne, avec ses ados)

Anne sports d'hiver

Au départ: Nos filles ont de l'énergie à revendre, un besoin intensif de liberté, et surtout très envie de s'amuser… Au final: Ski, surf & sun!

1. S'éclater sur un terrain de jeux 'king size'

Après une journée entière en voiture (930 km) et une nuit réparatrice, mes filles trépignent d'impatience sur le front de neige de Courchevel, lieu de rendez-vous pour les cours de ski ou de snowboard. Les 3 Vallées, le plus grand domaine skiable du monde avec ses 600 km de pistes regroupant 8 stations, viendront à bout de leur belle énergie. Outre des pistes pour tout niveau, la vallée de Courchevel recèle un petit joyau pour les jeunes en quête de sensations fortes: le Family Park. Big air bag pour s'initier au saut, boarder cross pour une course effrénée, rampes pour tester le free-ride, musique branchée… ce snowpark est "fun, trop fun". Vous avez perdus vos ados? Prenez la remontée du Verdons, ils y sont sûrement!

2. Apprivoiser la montagne la nuit

"Ça vous plairait de skier de nuit?" "Oui, trop cool…" En route pour la Verdons by night XXL du mercredi soir (de 18 h à 22 h 30). Bien emmitouflés, un flot de skieurs montent dans les œufs et admirent les pistes éclairées du Verdons par des spots géants… Quel spectacle! En haut, c'est plutôt ambiance boîte de nuit. La terrasse du restaurant d'altitude accueille DJ Xa & La voix du bonheur et ses platines, des immenses bassines de chocolat et vin chauds ainsi que quelques braseros. La soirée se réchauffe sous le mega show pyrotechnique Mountain Legend… et tout le monde finit par se déhancher en bottines de ski. Ambiance 100 % festive. Ensuite, on replonge dans la nuit éclairée par des feux d'artifice pour une sensation de ski de nuit surréaliste. C'est magique d'évoluer dans la montagne avec pour seul éclairage quelques spots et des feux d'artifices. On ne se lasse pas de reprendre le tire-fesse pour savourer cette atmosphère exceptionnelle. Après quelques descentes, on récupère les ados qui feraient bien la fermeture des pistes… Possibilité de se restaurer au restaurant d'altitude Les Verdons ou, beaucoup plus chic, au Chalet de Pierres, bien connu des habitués.

3. S'étourdir de vitesse

Après avoir dévalé des pistes vertes, rouges et noires, vos ados sont encore en mal de sensations de glisse? Pas de problème. Il vous reste deux options: la piste de luge et la patinoire. La piste de luge existe en deux modèles: un 'espace glisse' pour le plus grand bonheur des bouts de chou (3 à 10 ans) et une immense descente de 2,3 kilomètres pour les plus grands (à partir de 14 ans ou 8 ans si accompagné par un adulte – casque obligatoire!). Le départ se trouve en bordure de la piste des Tovets à Courchevel 1850, arrivée à Courchevel 1550. Sensations fortes garanties, surtout la nuit car elle est accessible de 9 h à 19 h 30. Pour les as de la glace, rendez-vous à la patinoire du Forum. Vous y glissez au rythme d'une musique pop…

sport d'hiver

4. S'en mettre plein la vue

Après une bonne journée de ski, il est parfois difficile de remettre sa veste pour ressortir dans le froid. Mais là, c'était pour la 13e édition du Festival International d'Art Pyrotechnique. Et on n'a pas été déçus… Sur le front de neige de Courchevel, un verre de vin chaud à la main, on a d'abord assisté à la traditionnelle descente aux flambeaux des moniteurs de l'école de ski français. Ça épate à tout âge! Ensuite, la montagne a laissé la place au candidat qui a démontré son savoir-faire de maître artificier. A force de couleurs, formes et luminosités, on y voyait comme en plein jour! Immense succès avec la musique de la Reine des Neiges de Disney, auprès des petites et grandes filles présentes.

5. Se la jouer Pretty Woman

Pas moyen de ne pas succomber au charme de la station où domine un très joli clocher entouré de magnifiques chalets en bois. Mais ce qui marque les esprits, c'est le concentré de jolies créatures emmitouflées dans de superbes manteaux de fourrure en train de faire du lèche-vitrine… Eh bien, mettons nos Moon Boots dans leurs pas! Ce serait dommage de ne pas prendre exemple sur ces fashionistas en flânant dans le centre de Courchevel devant les devantures de Chanel, Dior et autres Cartier… Cela dit, même si Courchevel à la réputation d'être une station huppée avec ses trois palaces, la station reste accessible à tout public.

6. S'éclater au centre aquatique

Se prélasser dans l'eau entre copains en s'échangeant les derniers 'gossips', c'est désormais possible à l'Aquamotion, le tout nouveau centre aqualudique de Courchevel ouvert en décembre 2015. Ce bijou architectural, avec immenses baies vitrées, toiture végétalisée et chauffage au bois, répond à toutes les folies. Les sportifs exerceront leurs talents dans le bassin de natation (4 lignes d'eau de 25 mètres), la zone de plongeon, le mur d'escalade et l'espace de surf indoor. La vague de surf, spectaculaire, est la première installation indoor de cette envergure en France. Les amateurs de sensations se mesureront dans lepentagliss à trois fronts et la rivière sauvage de 110 mètres. Les mamans profiteront de l'espace bien-être équipé de bassins à jets animés ou d'eau salée, de lits à bulles… ainsi que de soins détox, anti-stress et relaxation.

Pratique

Où dormir?

Pour un budget raisonnable, nous avons aimé le chalet L'Etagne, chambre d'hôtes au sein de Courchevel-Le-Praz, classée 4 épis par Gîtes de France, ou la Résidence Premium Les Chalets du Forum, au cœur de Courchevel 1850 (appartements Pierre & Vacances). Infos sur courchevel.com

Où se régaler?

A L'Arbé , un bar restaurant, rue des Verdons à Courchevel. Au menu: fondue savoyarde ou bourguignonne, raclette au lait cru, pierrade, tartiflette… (+33 479 41 22 80).

Où boire un verre en altitude?

Aux Chenus, au sommet de la télécabine des Chenus avec une immense terrasse baignée de soleil.

Où louer du bon matériel?

Chez Ski Addict (accueil de Pascal, le patron), rue des Tovets, 73120 Courchevel. Possibilité de réserver avant de partir.

Plus d'infos? courchevel.com

(Photos Docs privés, Orcières Tourisme, Châtel Tourisme et Courchevel Tourisme)