Italie – Rome

Italie - Rome
Rome? Un véritable musée à ciel ouvert. Un trésor historique, architectural et culturel.

La basilique Saint-Pierre, la Coupole, la chapelle Sixtine, la crypte… Chaque année, des milliers de touristes se rendent au Vatican pour y admirer ses trésors. Le plus petit Etat du monde est, en plus, entouré d’une des plus belles capitales européennes.

Et pourtant, la majorité des guides consacrés à la capitale italienne classent le Vatican en tête de liste des lieux à visiter à Rome (notez que le troisième dimanche du mois, l’entrée à la Coupole est gratuite). Laissez-vous séduire par les fresques de Michel-Ange, l’immense baldaquin du Bernin, les peintures de Da Vinci et la grandiloquence de l’endroit, ensuite quittez le quartier (trop touristique, avec des trattorias souvent médiocres) et fi lez au coeur de la ville pour profi ter de la dolce vita.

 

Nos 3 coups de coeur

  • Le Palatin
    Une vue imprenable sur Rome, entourée de plusieurs pages d’histoire. L’instant est étourdissant. L’entrée, assez chère (11 €), donne également accès au Colisée. Via San Gregorio 30, 00 39 6 39967700.
  • Une virée nocturne au Campo de Fiori ou dans le Trastevere, le long du Tibre, en été. Ambiance bruyante et festive pour ces lieux de  rendez-vous des jeunes noctambules.
  • Une sieste dans les jardins de la villa Borghese. A l’ombre des arbres séculaires, entourés des amoureux locaux venus, eux aussi, se prélasser. Pour les enfants, possibilité de louer un cuistax.

 

En pratique

  • Où dîner?
    Au Snob, un resto lounge où même les pâtes se la jouent show off. La spécialité de la maison? Le tiramisu. Via F. Caracciolo 7/9, 00 39 6
    39720852, www.ristorantesnob.com.
  • Quelle boutique dévaliser?
    La Tradizione, situé à 50 m du B&B.
    Les délices romains par excellence: 400 fromages différents, charcuteries
    à se pâmer et un pesto qu’on mangerait à la cuillère. Via Cipro 8/e, 00 39
    6 39720349, www.latradizione.it.
  • L’expo à voir?
    Jules César, l’homme, l’empereur, le mythe. Du 24 octobre 2008 au 5 avril 2009 au DART Chiostro del Bramante, 10 € l’entrée.
    Via Della Pace, 00 39 6 68809035, www.chiostrodelbramante.it.
  • Comment y aller?
    Avec Alitalia ou Air One, selon les offres. A l’aéroport de Fiumicino, prenez le train Leonardo Express (11 €) pour Termini. De là,
    prenez le métro en ligne A direction «Battistini», arrêt «Cipro» pour le bed & breakfast.
  • Pour se déplacer
    Plusieurs options. Le métro (ligne A, station «Cipro») et le bus 492 (à prendre à la station «Cipro» vous relient au centre-ville jusqu’à
    minuit. Evitez le ticket de trois jours à 11 €: on marche beaucoup à Rome. Si vous êtes paresseuse, vous pouvez louer un scooter à la gare Termini (à partir de 8 € l’heure. www.trenoescooter.com), voire un vélo (10 € la journée). Roma’n bike, le vélib’ italien, a été lancé en juin 2008 (www.roma-n-bike.it).

 

Premières arrivées!

L’idée est de profiter d’une chambre très bien située: à une station de métro du Vatican! Idéal pour être la première sur place (à 8 h 45) et éviter ainsi la file interminable qui se forme très rapidement à l’entrée de la basilique. On a le choix entre cinq chambres récemment rénovées, munies d’une salle de douche et de l’air conditionné. Natasha, l’hôte, est charmante et italienne (elle ne parle d’ailleurs aucune autre langue). A l’arrivée,
elle nous donne les clés, ensuite, on est libre d’entrer et sortir selon ses envies. Le petit-déj’, sommaire, est commandé la veille et servi en chambre entre 7h45 et 8h30.

Ai Musei Vaticani, Via Cipro 56.
Infos et rés. via l’association Albaa, 00 39 6 68130718,
www.albaa.it

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)