Découvrez les traditions de Noël aux quatre coins de l’Europe

Découvrez les traditions de Noël aux quatre coins de l'Europe
Unsplash ©Jamie Davies

La Noël est célébrée dans de nombreux pays, mais chacun cultive sa petite spécialité, que ce soit culinaire ou une tradition bien spécifique, chacun se démarque avec ses habitudes. Petit tour d’horizon de ce qu’il se passe en Europe les 24 et 25 décembre.

Du Nord au Sud de l’Europe, de l’Est à l’Ouest, on vous fait découvrir comment chaque foyer célèbre Noël.

En Espagne

Noël pourrait être synonyme de famille en Espagne (comme dans beaucoup de pays d’ailleurs). Dans cette contrée du sud de l’Europe, c’est la soirée du 24 décembre qui est la plus importante, le 25 sert surtout à se reposer. La veille de Noël est appelée la “Noche Buena”. Quelques jours avant cette “nuit”, les familles reconstituent minutieusement la crèche: santons, naissance de Jésus, âne, Ponce Pilate (haut fonctionnaire romain qui a joué un rôle dans le procès de Jésus), ses soldats, des paysages (montagnes, fleuves)… et en même temps est installé le sapin. La magie de Noël opère déjà, il n’y a plus qu’à attendre le 24 décembre.

Ce jour-là, avant le grand repas familial, les enfants chantent les “Villancicos” (chants de Noël) chez les voisins en échange de quelques offrandes et/ou friandises. Ensuite, à minuit, la plupart des familles se rendent à “la messe du coq”. Pour ce qui est des cadeaux, la tradition est de les offrir le 6 janvier, jour de l’Épiphanie. En Espagne, ce n’est pas le Père Noël, mais les Rois Mages qui livrent les cadeaux.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Tracey 🏖 (@my_brisbane_views) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
En Grèce

40 jours avant le 24 décembre, la Grèce entre dans un jeûne qui se solde par un bon repas en famille. Comme en Espagne, les enfants passent de maison en maison pour chanter les “Kalanda” accompagnés d’un instrument: le triangle. Après le repas, les Grecs préparent la table pour le lendemain et vont ensuite se coucher tôt car le 25 décembre, à 4h, ils sont debout pour assister à la messe qui se termine juste avant le lever du soleil. De retour à la maison, la tradition est de manger le “pain du Christ”, une galette aux noix sur laquelle figure une empreinte de main signifiant que Jésus est né et qu’il a touché le pain. S’ensuivent différent rites chrétiens avant la dégustation. Il est également de tradition de se rendre au cimetière pour visiter les défunts. Néanmoins, Noël reste un jour joyeux que l’on passe en famille.

Pour ce qui est de la décoration, les Grecs ont durant longtemps opté pour un bateau et non un sapin. Les familles de marins célébraient le retour en toute sécurité des hommes à la maison. Bien que le sapin ait intégré les foyers, cette tradition perdure toujours. À noter que le “festin” a plutôt lieu le 31 décembre au soir. Le Père Noël, incarné par Saint-Basile, est un évêque qui a toujours lutté contre la famine. Il distribuait des pièces aux plus démunis en les cachant dans des gâteaux. Aujourd’hui, c’est aux enfants qu’il distribue des cadeaux la nuit du 31 décembre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Travel Inspiration✈️🛳️🌍 (@travelmood_travelinspiration) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En France

Les traditions de Noël ne sont pas bien différentes des nôtres chez nos voisins. Le réveillon de Noël a lieu le 24 décembre. Toute la famille se rassemble autour d’un bon repas où trône des produits nobles sur la table. Les cadeaux sont généralement distribués par le Père Noël la nuit du 24 au 25 décembre et sont déposés au pied du sapin. Ce dernier est d’ailleurs le symbole de Noël par excellence. Quelques familles font exceptions et s’offrent en mains propres les cadeaux le soir du réveillon. Certains se rendent également à la “messe de minuit”, le 24 décembre au soir, mais cette tradition ne persiste que dans très peu de familles. Le 25 décembre, les festivités continuent, toujours avec le même rituel: passer du temps en famille.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ирина из Парижа (@ishkaparis) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Au Royaume-Uni

Outre Manche, les festivités commencent dès le mois de décembre. Les villes s’illuminent, les sapins poussent un peu partout et les Anglais n’attendent qu’une chose: la neige. Les jours phares sont évidemment le 24 décembre, mais également le 25 et le 26. Le réveillon est ponctué d’un bon repas, mais aussi de la “Midnight Mass”, un petit spectacle organisé par les enfants. Ils reproduisent une crèche vivante et interprètent des chants de Noël. Après ce moment théâtral, toute la petite famille rentre chez elle et découvre les cadeaux sous le sapin ou dans les chaussettes qui pendent à la cheminée. Ils ont bien sûr été déposés par le Père Noël.

Le jour de Noël, les membres de la famille se rendent visite et profitent d’un repas traditionnel (dinde, légumes, pommes de terres et pudding de Noël). La tradition veut que dans le dessert de Noël, des pièces soient intégrées. Celui qui en aura le plus sera désigné comme le plus chanceux de l’année. Et enfin vient le 26 décembre, renommé le “Boxing Day”, jour du début des soldes où les magasins sont pris d’assaut. C’est également une journée où le football est roi. Le 26 décembre 1860, le FC Sheffield affrontait le FC Hallam, c’était alors le premier derby de l’histoire. Aujourd’hui, ce 26 décembre est toujours une grande journée de football où de nombreux clubs s’affrontent. C’est d’ailleurs le jour où les stades sont les plus remplis.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by London (@londoncentric) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En Allemagne

Dans ce pays limitrophe de la Belgique, la magie de Noël opère dès la fin du mois de novembre. Le dimanche qui suit le 26 novembre, il est de tradition d’allumer une bougie de la couronne de l’Avent et ainsi de suite, chaque dimanche jusqu’à Noël. Certains font de même avec les étoiles de l’Avent en référence à l’étoile apparue dans le ciel après la naissance de Jésus. Ces couronnes sont souvent accrochées au plafond.

Les festivités commencent réellement le 24 décembre. Le matin, les magasins sont ouverts, de quoi faire les dernières courses car l’après-midi, il sera trop tard. La loi impose que le 24 décembre après-midi tous les magasins ferment leurs portes. Les Allemands s’attellent aux derniers préparatifs: décoration du sapin et de la maison et préparation du repas. Généralement, durant le réveillon de Noël, les convives dégustent une spécialité de la région. Ensuite vient le moment des cadeaux. Le son d’une petite clochette retentit, ce qui signifie que le Père Noël a amené les cadeaux. Les chants de Noël sont très présents et les petits gâteaux sucrés en fin de repas sont de tradition, tout comme le vin chaud.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Viajeros Club (@viajeros_club) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
En Autriche

Dans ce pays d’Europe, impossible de faire un petit tour au salon le 24 décembre, cette pièce est tout simplement interdite aux enfants. Durant toute la journée, le Christkind (“Enfant Jésus”) et ses camarades préparent le salon de Noël: décoration de la pièce (bougies, sapin, crèche), mais y dépose aussi les cadeaux. Il faudra attendre le son de la clochette pour pouvoir entrer. Quand cette dernière retentit, toute la famille découvre le salon, mais avant de déballer les cadeaux, place au recueillement avec un chant de Noël. Ensuite, la famille passe à table. Le repas est souvent simple et se termine par des gâteaux de Noël. À minuit, direction la Messe de Minuit durant laquelle les fidèles se réunissent pour chanter ensemble. Le 24 décembre est une soirée que l’on passe en famille. Les deux jours suivants, le 25 et le 26 décembre sont des jours fériés où chacun prend le temps de se reposer.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by B A R B I (@barbiwantstoseetheworld) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En Pologne

En Pologne, la fête de Noël est l’une des plus importantes avec Pâques. Comme en Allemagne, la tradition de la Couronne de l’Avent est de mise. Les Messes Roratnia sont également organisées, en hommage à la Vierge Marie. Le 24 décembre est le moment le plus important et le plus solennel où l’on attend la naissance de Jésus. Lorsqu’apparaît la première étoile dans le ciel, les festivités peuvent débuter. L’oplatek (un pain similaire à l’hostie) est distribué par la personne la plus âgée de la famille, c’est à ce moment que les vœux sont échangés. Ensuite vient le repas, composé de 12 plats (en référence aux 12 apôtres) qualifié de “légers”, mais arriver au bout de ce festin est tout de même difficile. Après le dîner, place aux cadeaux et aux chants de Noël. Et pour les plus téméraires, la Messe de minuit est organisée. La tradition veut que la table ne soit pas débarrassée jusqu’au lendemain, ce qui signifie que la famille ne manquera de rien l’année suivante. Le 25 décembre, on rend visite à la grande famille et le 26 on bénit l’avoine.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
En Finlande

Chez les Finlandais, l’ambiance de Noël commence après le premier dimanche de l’Avent, les décorations de Noël fleurissent un peu partout, des dîners appelés “petits Noël” sont organisés entre amis, collègues… Le 13 décembre, jour de la Sainte-Lucie, une procession chantante est organisée, en début de celle-ci, une jeune fille vêtue de blanc et coiffée d’une couronne ornée de bougies, c’est une étape qui marque officiellement le début des fêtes de fin d’année. Cette tradition vient tout droit du pays voisin: la Suède.

Le grand jour, c’est le 24 décembre. La journée commence par le sauna de Noël, à midi est proclamée la “paix de Noël” à Turku (plus ancienne ville du pays), l’événement est retransmis à la télévision. La journée se poursuit ensuite avec les préparatifs du réveillon. Autre moment clé: l’arrivée du Père Noël qui vient frapper à la porte de chaque maison et s’assure que les enfants ont été bien sages et offrent les cadeaux. Le 25 décembre est consacré à la détente, alors que le 26 décembre, jour de la Saint-Etienne, tout le monde rend visite à la famille et aux amis. Considéré comme le saint patron des chevaux, ces animaux sont aussi fêtés. Traditionnellement, les chevaux tiraient les traîneaux, il n’est donc pas rare que les villes organisent des courses de traîneaux le 26 décembre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by LoveTurku (@loveturku) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Évidemment, les traditions citées ci-dessus sont générales. Chaque famille et région organisent ses fêtes comme ils le veulent. Mais ce qui est certain, c’est que Noël est synonyme de magie et de moments en famille peu importe où vous vous trouvez dans ces huit pays!

Ces trois articles parlent aussi de Noël

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,   maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)