Wallonie: 3 balades au sommet

Wallonie: 3 balades au sommet
Envie de vous ressourcer dans les hauteurs ardennaises? Suivez-nous le temps d’une magnifique promenade sous la neige (ou le soleil) en Wallonie.

 

Dans les Cantons de l’Est: dépaysement garanti à Petergensfeld

Voici une balade coup de cœur qui se plaît à longer les rivières provenant du plateau des Hautes-Fagnes: on pourrait même y ressentir l’ambiance des aventures de Jack London…

Dès les premiers mètres, nous entrons dans l’un des plus beaux paysages à parcourir sous la neige. Une rivière, l’Eschbach sinuant entre les conifères, se donne des airs de rivière du Grand Nord. Cette impression est renforcée quand elle est recouverte de neige: chercher le dépaysement ne coûte pas toujours une fortune. Chiche, remontons son cours et pénétrons dans cette contrée inconnue! La forêt s’efface quand apparaît la lande des Hautes-Fagnes, présentant ici son côté moins connu mais certainement plus sauvage. L’itinéraire s’en approche et emprunte une sente le long du ruisseau. A 500 mètres d’altitude, le froid venu du plateau pique: nous nous réjouissons de retrouver la chaleur d’un café à Montjoie, cette magnifique petite cité moyenâgeuse allemande, située à une dizaine de kilomètres de notre point de départ seulement.

Carnet pratique

  • Comment y accéder? Raeren se situe près d’Eupen. Empruntez la sortie 39 (Eynatten) de l’E-40. Traversez le centre de Raeren et dirigez-vous vers Roetgen (en Allemagne). Sur cette route, à Petergensfeld, tournez à droite vers le hall de tir (panneau brun: Schützenhalle).
  • Départ Rejoignez la forêt en suivant la route depuis le parking de la Schützenhalle.
  • Difficultés Une longue balade, de 12 km, très agréable. La progression le long des ruisseaux, magnifique, peut s’avérer assez longue. S’il se met à neiger, des chaussures imperméables sont obligatoires!
  • Balisage Rectangles verts et blancs.

>> Téléchargez et imprimez la carte pour cette balade

Près de Spa: tout là-haut sur le « Mont des Genêts »

Depuis Rahier ou Lorcé, le « Mont des Genêts » forme un vrai sommet, arrondi tout en douceur. Pour y accéder, il va falloir grimper!

Tôt le matin, Rahier est encore assoupi par le froid qui s’est abattu durant la nuit. Il a gelé et la neige crisse sous nos pas. L’aurore vient de se lever: elle nous offre un paysage magnifique avec les brumes glaciales qui enveloppent l’église et le cimetière. Nous quittons le village qui nous assurait une certaine protection… Sur les hauteurs, le mont isolé reçoit de plein front les dépressions: le vent y a formé des congères et nous fouette le visage. Ici, la neige est abondante: nous marchons dans de l’ouate. Face à nous, le paysage qui se dévoile est sublime. Un virage et nous descendons du mont vers le hameau perdu de Meuville, remarquablement protégé du froid. Une route et nous revoilà à Rahier, baigné par un soleil qui ne parvient toutefois pas à nous réchauffer: l’hiver, cette année, n’a pas failli.

Carnet pratique

  • Comment y accéder? Rahier se situe dans la commune de Stoumont, en province de Liège. Sur la route de Remouchamps à Trois-Ponts (N633), au village de la Gleize, suivez la direction de Rahier.
  • Départ Sur la place de l’église de Rahier! Longez le cimetière et empruntez le sentier qui grimpe à travers champs.
  • Difficulté Pas de grosses difficultés pour cette balade de 6 km, même s’il faut grimper un peu jusqu’au sommet du « Mont des Genêts ».
  • Balisage Suivez les rectangles rouges (n°10). Attention, le balisage n’est pas de qualité: nous vous conseillons vivement d’emporter notre carte.

>> Téléchargez et imprimer notre carte

En Ardenne namuroise: paysage de steppe à la Fange de l’Abîme

Bienvenue sur les Hauts-Plateaux de l’Ardenne namuroise, où souffle un vent froid et hostile. A la Fange de l’Abîme, vous allez être transportés dans un véritable paysage de steppe!

Depuis Gedinne, l’étroite route ne cesse de grimper pour aboutir au point le plus haut de la province de Namur, là où la nature est reine. A pied, après avoir quitté la Ferme Jacob, nous abordons les dernières rangées d’épicéas qui sont les ultimes gardiens de ce plateau de fanges tourbeuses. En pleine forêt, des caillebotis nous ouvrent la voie vers un paysage étonnant, unique. Happé par ce spectacle, nous sommes surpris par le crépuscule qui plonge la Fange de l’Abîme dans l’ombre. Aucune lumière à l’horizon, rien qui trahisse une présence humaine. On frissonne dans cet isolement. Vite, nous accélérons le pas pour retrouver la chaleur du gîte, à Gedinne, là-bas dans la plaine.

Carnet pratique

  • Comment y accéder? A Gedinne, des panneaux indiquent la route à suivre pour rejoindre la Croix Scaille. S’il se met à neiger abondamment, sachez qu’il est impossible d’aller jusque là en voiture: la route n’est pas dégagée et vous pourrez croiser des skieurs de fond. Si par contre son accès est possible, bienvenue au bout du monde!
  • Départ Depuis la Tour du Millénaire, à hauteur du parking, vous repérerez les balises et suivrez la route vers la Ferme Jacob.
  • Difficulté Une superbe balade de 7 km, sans grande difficulté. Mais des chaussures imperméables ou des bottes sont indispensables.
  • Balisage Suivez les rectangles jaunes (balade n° 41). Un panneau avec le descriptif des balades a été installé en face de la tour.

>> Téléchargez et imprimez la carte de cette balade

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)