Notre Top 5 télé de la semaine

Notre Top 5 télé de la semaine
Chaque semaine, retrouvez nos 5 coups de coeur télé… Nous avons sélectionné des films, des émissions ou séries à voir absolument.

Lundi 25 août – Paris Manhattan

20 h 20 – la une

A deux c'est mieux

Paris-Manhattan

Comme dans chaque comédie à l'eau de rose, on a tout à envier à l'actrice principale. Alice (Alice Taglioni) est jeune, jolie, intelligente et exerce un métier qui la passionne, elle est pharmacienne. Qu'est-ce qui cloche alors? Elle est célibataire. Alice, ça ne la gêne pas plus que ça: pour oublier sa solitude, elle se réfugie dans sa passion pour les films et plus particulièrement ceux de Woody Allen. Mais ce célibat gêne beaucoup sa famille. Toujours prêts à critiquer Alice, ils cherchent désespérément à lui trouver un mari. Mais un soir, sous un ciel étoilé, elle fait la rencontre de Victor (Patrick Bruel)… Il a tout pour lui plaire, sauf qu'il n'a jamais vu un seul film de son réalisateur fétiche. Elle n'est pas son genre et Victor semble un peu sur le qui-vive avec les femmes. Et pourtant…

Une jolie histoire d'amour dont la force réside surtout dans le casting.

 

Lundi 25 août – Once upon a Time

20 h 45 – Be Séries

Magique!

Once upon a Time

Peut-être n'avez-vous pas Be TV… Mais la série est aussi diffusée sur RTL-TVI, et les 2 premières saisons sont sorties en DVD/blu-ray. Alors, voilà de quoi vous mettre en bouche.

Once upon a Time (Il était une fois) rétablit la vérité magico-scientifique: les personnages de contes de fées existent, même si leur vie ne ressemble pas tout à fait à ce qu'on nous a raconté. Mais leur vie a été bouleversée quand la "méchante reine", celle de Blanche-Neige, leur a lancé une malédiction. Depuis, la plupart d'entre eux ont été chassés de la Forêt enchantée, et propulsés dans un monde sans magie, le nôtre, où ils ont tout oublié de leur histoire et de leur identité. A Storybrooke, le petit Chaperon rouge sert des tartes aux pommes dans le café de sa grand-mère, Jiminy Cricket est psychologue, Blanche-Neige instit', Pinocchio écrivain et Cendrillon femme de chambre. La méchante reine, qui contrôle encore certains pouvoirs et n'a pas perdu la mémoire, elle, règne sur la ville en tant que maire sous le nom de Regina (reine, en latin), épaulée par le chasseur devenu sheriff, et elle élève seule son fils adoptif de 10 ans, Henry.

Mais un jour, alors qu'aucun autre habitant ne peut quitter Storybrooke, Henry file en douce à Boston, où il frappe à la porte d'Emma Swann, une jeune chasseuse de primes. Il se présente comme son fils, qu'elle a abandonné à la naissance, et la supplie de l'accompagner à Storybrooke, où vivent les personnages de contes de fées prisonniers d'une malédiction. Elle seule peut les sauver… Elle n'en croit évidemment pas un mot mais décide de ramener le gamin trop imaginatif à sa mère adoptive. Quand elle arrive à Storybrooke, l'horloge arrêtée du village se remet en route. Et sa rencontre avec Regina est tellement froide qu'elle décide de rester quelques jours pour veiller sur son fils. Elle fait alors la connaissance de l'institutrice, Mary Margaret, qui l'invite à séjourner chez elle…

Au fil des épisodes, Emma va comprendre la vérité, apprendre qu'elle est la fille de Blanche-Neige et du prince Charmant, briser la malédiction, découvrir la force de la magie, risquer très souvent sa vie et retrouver le père de Henry, Neal, un personnage de conte de fées lui aussi, fils du redoutable et mystérieux Rumpelstiltskin. Et nous entrevoyons petit à petit le parcours de chaque personnage à travers des flashbacks…

Quand démarre cette saison 3, Henry a été enlevé. Pour le retrouver, Emma (sa vraie mère), Blanche-Neige et Charmant (ses grands-parents maternels), exceptionnellement associés à Regina (sa mère adoptive), Rumpelstilstkin (son grand-père paternel – vous suivez?) et le capitaine Crochet (qui cherche une vengeance personnelle), font route, à bord du vaisseau du capitaine, vers le Pays imaginaire où est caché l'enfant…

Gross succès aux Etats-Unis, cette série qui ne ressemble à aucune autre incorpore au fil des saisons de nouveaux personnages: Mulan, les nains, la Belle au bois dormant, la Belle de la Bête, Gus la souris de Cendrillon, Maléfique, le chapelier fou ou le génie de la lampe. On attend aussi la Peter Pan et la fée Clochette forcement, Lumière (La belle et la bête), Raiponce, Glinda la sorcière du Magicien d'Oz, Ariel la petite sirène (saison 3) et le Valet de cœur d'Alice au pays des merveilles (saison 4). Et on parle aussi de Merida (Rebelle), Tiana (La princesse et la grenouille), d'Anna et/ou Elsa (Frozen), voire même de super-héros de l'univers Marvel, comme Spider-Man! Une série dérivée basée sur l'univers d'Alice au pays des merveilles a même été lancée, et arrêtée au bout d'une saison. 

Si vous croyez aux contes de fées, ou que vous êtes prêts à vous poser la question, vous savez ce qui vous reste à faire…

Mercredi 27 août – Dans les yeux d'Olivier: Femmes en très grand danger

22 h 30 – France 2

Choquant mais vécu

Dans les yeux d'olivier

Pour ce dernier inédit de la saison, Olivier Delacroix s'attaque à un sérieux fléau de notre société: les violences conjugales. Des drames vécus dans tous les milieux sociaux, religieux ou culturels. En France, tous les trois jours, une femme est tuée par son compagnon. Pour comprendre cette alarmante statistique, le journaliste a rencontré des survivantes qui ont accepté de se confier. Comment ont-elles pu supporter l'insupportable? Au nom de quel amour ont-elles encaissé les coups, caché les humiliations. Et pourquoi ont-elles gardé le silence, si longtemps? Qui dans leur entourage n'a pas fermé les yeux? Qui leur a tendu la main?

Non sans crainte ni sans douleur, Aurélie, Samia racontent leur triste parcours. "Ce qui m'a sauvé la vie, confie ensuite Morgane,c'est que cet homme ne supportait pas la vue du sang." La famille d'Audrey, quant à elle, n'avait pas mesuré les menaces qui pesaient sur la jeune femme. Audrey a été assassinée de neuf coups de couteau en 2007.

Pour échapper au bourreau, il n'existe qu'un seul moyen: le quitter. Mais tout abandonner pour pouvoir se reconstruire demande un énorme courage. Préférer la précarité, l'inconnu, la rue, à la violence? Un choix lui aussi douloureux. Mais salutaire. Bien sûr, il existe des centres spécialisés structurés et professionnels pour accueillir les victimes. Mais il est des portes qu'on ne franchit que lorsqu'on est acculé, désemparé, ou sans pleine conscience.

Ce reportage choque encore quand Olivier Delacroix interroge des experts qui dénoncent le manque d’indulgence de la justice envers les victimes. Et rappellent que les peines sont plus clémentes quand l’agresseur est le mari. Pour cette dernière émission, Olivier Delacroix nous offre un document poignant par la qualité de son écoute mais aussi par les propos des différents intervenants. Leur sincérité et leur humanité éclairent davantage encore leurs témoignages. Puissent-ils aussi aider d'autres femmes à se confier et se libérer.

Jeudi 28 août – The Mentalist

20 h 20 – la une

Vengeance!

The Mentalist

Un visage rond, un sourire sanglant qu'il aimerait tant effacer… Patrick Jane (Simon Baker) n'a jamais été aussi proche de mettre la main sur John le Rouge! Car il a presque identifié le tueur en série qui a massacré sa famille. Son nom figure sur une liste de 7 personnes qui ont serré la main de Jane et pu commettre tous les meurtres. Mais John le Rouge n'a pas l'intention de lui faciliter la tâche – et il prouve très vite à Jane qu'il sait très précisément qui figure sur sa liste…

Le face-à-face entre les deux hommes marque le début de cette sixième saison, même si Teresa Lisbon et le CBI doivent évidemment élucider aussi de nouveaux dossiers. Et l'ambiance dans l'équipe s'en ressent… Beaucoup de tension donc, et de très nombreux rebondissements. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises! Une chose est sûre: l'histoire ne s'arrêtera pas là, puisque la série a été prolongée in extremis. Elle connaîtra une saison 7.

Samedi 30 août – Profilages, saison 5

20 h 55 – la une

Et alors? Et alors?

Profilage

La fin de la saison 4 nous avaient laissés sans voix: Chloé Saint-Laurent, la profileuse un peu à côté de ses pompes, se passait une corde au cou pour se pendre… Souvenez-vous: la jeune femme, sur le point d'adopter la petite Lily, tombe nez à nez avec sa mère, présumée morte. Elle somme son ami et patron, Grégoire Lamarck, de lui révéler enfin la vérité. Lamarck lui avoue que sa mère s'est fait passer pour morte pour échapper à un ancien amant fou de jalousie, Frank Carmin (Stéphane Freiss), devenu récemment préfet de Paris. Chloé part en chasse et se fait enlever par Carmin qui a déjà mis la main sur sa mère. Les dernières minutes nous ont montré Lamarck, abattu en pleine rue par un motard, alors que Rocher, assisté par Adèle, une jeune criminologue agoraphobe, extorquait la vérité à l'ex-femme de Carmin. Et Chloé se pendait, pour que sa mère n'ait pas à céder au chantage de Carmin – qui veut la forcer à partir avec lui et menace de tuer Chloé.

Lamarck est-il mort? Rocher arrivera-t-il à temps pour sauver Chloé? On ne va évidemment pas tout vous dévoiler! D'autant que le suspense ne sera plus très long puisque la saison 5 commence ce soir. Disons juste qu'Adèle, la jeune criminologue elle aussi très douée, va s'installer dans la série… Vivement ce soir pour la suite!

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)