Les revenants U.S: Un air de déjà-vu

Les revenants U.S: Un air de déjà-vu
Après les remakes de films, voici ceux des séries télé. Dernier exemple en date, The Returned, dont le premier épisode est disponible sur Netflix depuis mardi.

Il y a près de trois ans, Canal+ surprenait tout son petit monde avec Les revenants, une série télé au scénario intrigant: dans un village entouré de montagnes, plusieurs personnes mortes depuis un certain temps reviennent à la vie et vont bouleverser la vie des habitants, leur retour étant accompagné d'étranges phénomènes. Un pitch énigmatique sublimé par une photo splendide et la musique envoûtante de Mogwai.

Depuis quelques années, les Américains adaptent les formats européens, soit à leur sauce (House of Cards en est le plus bel exemple), soit en faisant un copié-collé, comme ce fut le cas avec les deux premières saisons de The Killing, remake de la sombre série danoise. Telle est l'option choisie par les producteurs de ce remake, poussant le concept au bout de ses limites avec un premier épisode quasi à l'identique de la version originale, jusque dans les noms des personnages. Mais selon Carlton Cuse (Lost, Bates Motel), scénariste et producteur exécutif, la série prendra son propre chemin dès la moitié de la saison.

Au casting: aucune star mais des acteurs confirmés tels que Jeremy Sisto (Law & Order, Suburgatory), Sandrine Holt (Hostages, la première saison de House of Cards) ou encore Michelle Forbes, vue dans True Blood, In Treatment ainsi que dans la version US de The Killing.

A l'image de Better Call Saul, le spin-off de Breaking Bad, Netflix a décidé de diffuser The Returned quelques heures à peine après les Etats-Unis, à raison d'un épisode par semaine, délaissant quelque peu son habitude de balancer les séries dans leur entièreté.

Enfin, pour celles qui avaient adoré Les revenants mais ne veulent pas entendre parler de son remake, plus que quelques mois de patience: la saison 2 est – enfin! – prévue pour la rentrée!

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)