Startersawards 2007: les résultats!

Le Gael & Fortis Startersaward fête sa première édition. Cette fois, le concours était également ouvert aux femmes francophones, wallonnes et bruxelloises, qui pouvaient donc aussi briguer le capital de démarrage de 10 000 €… Et elles se sont présentées en nombre et en qualité. La Belgique regorge de femmes  dynamiques : pas moins de 154 candidates audacieuses ont tenté leur chance.

Il était certes impossible de faire gagner les 154 participantes. Le jeudi 15 mars, douze d’entre elles ont  été invitées à Bruxelles afin de défendre oralement leur proposition. Ainsi, l’occasion leur a été fournie de convaincre les six membres du jury que leur projet était le meilleur.

 Le verdict et les prix

Aujourd’hui, le verdict est tombé. La gagnante se voit attribuer 10 000 € en une aide professionnelle sur mesure : la réalisation d’études de marché, le financement d’un voyage d’étude, les services d’un cabinet comptable ou même, le design de son bureau… Dans cette édition 2007, deux prix du public, d’une valeur de € 2 000 chacun, récompensent 2 autres candidates.

Enfin, toutes les candidates peuvent faire appel aux professionnels de Fortis pour des conseils avisés et une aide performante. Les magazines féminins Flair, Feeling, Libelle, evita, glam*it et Gael s’intéressent particulièrement aux nouvelles entreprises féminines. Il semble impossible de lancer une nouvelle activité sans que cela se sache, puisqu’en Belgique, toutes les femmes en sont informées.

 

Et voici la grande gagnante du Gael & Fortis Startersaward…

Après mûre réflexion, le jury des rédactrices en chef des magazines féminins et les experts de Fortis ont décidé d’accorder le premier prix de 10.000 euros à Chérine Kaynak, pour sa gamme d’outils de bricolage pour femmes. Chérine a réussi le tour de force de convaincre également le public de la justesse de son projet puisqu’elle remporte non seulement le premier prix mais également l’un des prix du public.Ses ‘Working tools for women’ peuvent démarrer sur les chapeaux de roue!

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)