Théâtre: on a vu – et adoré – Dernier coup de ciseaux

Théâtre: on a vu - et adoré - Dernier coup de ciseaux

Le pitch: dans un salon de coiffure un meurtre est commis. Qui des employés du salon ou des clients  est le coupable? La réponse pourrait bien être différente d’un soir à l’autre… Trois raisons (parmi dix mille autres) d’aller applaudir ce pur « bliss » de théâtre interactif.

Pour le concept

Déjà 9 millions de spectateurs ont applaudi cette pièce jouée dans le monde entier depuis 1978 . Imaginez un Cluedo vivant où les témoins (nous, spectateurs!) observent, mémorisent et analysent les faits et gestes des comédiens avant le moment « clé »: Un meurtre est commis dans l’appartement situé juste au-dessus du salon de coiffure.

Pas de scène de crime visible, juste des suspicions et questions qu’il faudra soumettre – de vive voix ! – aux inspecteurs de police qui débarquent lors de la seconde partie de la pièce.

Pour le jeu des comédiens

Entre deux pshiit de laque et quelques gossips langue de vipère, le coiffeur et la « shampouineuse » incarnent le personnel bien barré du salon. Les deux clients, eux, excellent dans l’art du « pas très net ». De quoi douter de chacun d’entre eux et d’en faire selon l’intuition du moment, le suspect numéro un du soir.

Mention « trop fort! » pour le capitaine de police, première cible des questions du public et (presque!) imperturbable dans le raisonnement de son imprévisible enquête.

Pour le dénouement

Il sera forcément différent d’une représentation à l’autre. De quoi donner envie d’y retourner le lendemain pour vivre une nouvelle enquête, rire à chaque réplique (eh oui!), s’étonner des rebondissements et interroger sans pitié cette troupe « dream team » de l’impro!

Où? Quand ? Comment?

Jusqu’au 7 avril 2018 au Théâtre de la Toison d’Or (du mercredi au samedi à 20h30 et ce dimanche 11 mars à 14h00).

Infos et réservations: Théâtre de la Toison d’Or  (02/510 05 10)

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)