Plage et coronavirus: que peut-on faire (ou pas) à la mer du Nord?

Plage et coronavirus: que peut-on faire (ou pas) à la mer du Nord?
#showus by Dove – Getty Images

Comme de nombreux Belges, vous restez dans notre plat pays cet été. Afin de profiter comme il se doit des vacances, vous irez probablement passer un (sé)jour à la mer du Nord. Mais comment ne pas prendre de risque inutile concernant le coronavirus?

Depuis la première phase de déconfinement, les plages belges sont prises d’assaut. C’est qu’après trois mois à rester chez eux, les habitants ont plus que jamais besoin de grand air et d’espace. Mais pour profiter correctement de la mer du Nord, il y a quelques règles et indications à suivre.

La distanciation sociale

Le mètre et demi de distance est d’application autant sur la digue que sur la plage. Cela signifie qu’en jour de forte fréquentation, l’accès à la plage pourrait vous être refusé par manque d’espace… Eh oui, la foule reste l’ennemi numéro un du coronavirus!

Mais qu’est-ce qu’un séjour à la mer du Nord sans un moment bronzette sur le sable? Afin de satisfaire les vacanciers, plusieurs villes côtières mettent en place des zones de transat et de plage libre. Dans la première, vous pouvez réserver votre chaise longue afin de vous assurer une place sur le sable. Dans la deuxième, aucune réservation n’est possible. Notez que dans les deux zones, les places sont limitées à cause de la distanciation sociale. Ce service est notamment proposé à Blankenberge et à Knokke.

Un système de réservation pour se rendre sur les plages pourrait également être mis en place à Ostende pour les jours de forte fréquentation: cette condition sera annoncée par les autorités au moins trois jours à l’avance, en fonction du climat attendu et du nombre de visiteurs des années précédentes.

Les activités

Si les sports de plage ne sont pas interdits, ils doivent cependant à nouveau respecter les mesures sanitaires générales. Les sports collectifs étant les plus à risque, les parties de beach-volley risquent de tomber à l’eau pour cet été… Les activités individuelles sont quant à elles à privilégier (vélo, course, etc.).

Quant aux enfants, ils pourront tout à fait jouer dans le sable. Selon une étude de l’Institut flamand de la Mer (VLIZ) en collaboration avec l’Université de Gand et la province de Flandre occidentale, le virus étant sensible à la chaleur et à la déshydratation, il ne peut survivre dans le sable sec. Les châteaux de sable sont donc sans risque!

Quant aux musées, expositions et lieux de loisirs couverts, la réservation reste de mise.

Et la baignade?

Depuis le 27 juin, la baignade est à nouveau autorisée dans la mer du Nord puisque les postes de sauveteurs ont rouvert. Et ce, sans risque: le virus ne survit pas dans l’eau salée. De plus, le risque de contagion en buvant la tasse est presque impossible au vu de l’étendue de la mer. La seule règle à adopter est donc à nouveau la distanciation sociale entre les baigneurs.

Le port du masque

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, même à l’extérieur. Cela concerne notamment la digue, les rues commerçantes et les endroits fort fréquentés. Il en est de même pour les lieux fermés tels que les magasins, musées, etc. Ces règles sont applicables dans toutes les stations balnéaires.

Pour rappel, les masques ne sont pas obligatoires pour les enfants de moins de 12 ans ni pour les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons médicales.

À cause du coronavirus, vos plans pour cet été ont probablement été chamboulés… Dès lors, il peut être difficile de programmer des vacances en Belgique à la dernière minute. Femmes d’Aujourd’hui vous livre donc les meilleures activités, les balades ou les bonnes adresses aux quatre coins du pays. Pour les mesures de sécurité (qui peuvent changer à tout moment), référez-vous toujours aux informations officielles sur info-coronavirus.be et vérifiez les mesures de chaque établissement/lieu où vous souhaitez vous rendre. 

Plus d’articles sur la Côte belge:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)