Mr Follower au théâtre Marni: grandeur et décadence cathodique

Mr Follower au théâtre Marni: grandeur et décadence cathodique
©Charlotte Sampermans

La téléréalité, adulée ou haïe, nous hypnotise. Lors de Mr Follower, la compagnie de danse Opinion Public nous plonge dans l’univers de ce genre de show et nous confronte aux dérives qui lui sont inhérentes.

Dans les gradins du théâtre Marni, les spectateurs jouent le rôle de… spectateurs. Le 4e mur est ténu. Sous leurs yeux, se déroule l’émission Mr Follower, une téléréalité qui propose à un membre du public de devenir quelqu’un. À la manière d’un Truman Show, la vie de ce Mr Follower est façonnée. Pour le meilleur ou pour le pire?

Dans cette critique d’une société dans laquelle chacun est prêt à tout pour un quart d’heure de gloire, la compagnie Opinion Public, menée par le chorégraphe Etienne Béchart, aborde deux de ses thèmes de prédilection: la dystopie et les médias. Ce spectacle d’anticipation interroge et suscite des émotions vives. Il n’est pas pour autant dénué d’humour et de légèreté.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La qualité de cette pièce est intrinsèquement liée à son caractère hybride et multiple. En effet, Mr Follower mêle à la fois danse contemporaine, prouesses techniques, théâtre, vidéo, cirque et musique. Paper Ship, un trio de musiciens, accompagne les cinq danseurs – Johann Clapson, Sidonie Fossé, Victor Launay, Arthur Louarti et Etienne Béchart – dans leurs différentes scènes, tandis que le régisseur lumière endosse le rôle de présentateur. « Pour Mr Follower, tout est live », nous explique le chorégraphe, « on avait la volonté de faire un spectacle complet, tout en gardant la danse au premier plan, car le thème s’y prêtait ».

Une belle complicité se trame entre les danseurs, qui travaillent toujours de concert. Les cinq amis, issus de l’Ecole-Atelier Rudra Béjart, en sont à leur 7e création depuis la formation de leur compagnie, en 2010 à Bruxelles. Après leur première pièce éponyme (2010), Apart/heid (2011), Obsolescence (2012), Bob’Art (2013) et Post Anima (2014), Opinion Public a composé Mr Follower en 2015 et Cupidon s’en fout en 2016 pour les Ballets du Rhin. Mr Follower en est donc à sa deuxième saison. Pour découvrir ce spectacle, rendez-vous au théâtre Marni, jusqu’au 17 décembre !

Du 13 au 17 décembre 2016

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)