Croisière Coconuts: 3 raisons d’aller (re)voir le spectacle de Laurence Bibot au TTO

Croisière Coconuts: 3 raisons d'aller (re)voir le spectacle de Laurence Bibot au TTO

Les fêtes de fin d’année vous donnent des envies de voyage et de dépaysement? Échauffez vos zygomatiques et montez à bord de la « Croisière Coconuts » de Laurence Bibot. Embarquement prévu du 19 décembre au 19 janvier au Théâtre de la Toison d’or.

Si Laurence Bibot a déjà de nombreuses œuvres collectives à son actif, « Croisière Coconuts » est la première pièce qu’elle signe seule. Face au succès de son spectacle l’année dernière, la reine du stand-up nous convie à nouveau à bord de son paquebot pour un périple pour le moins cocasse.

Le pitch

Comme vous l’aurez compris, la pièce se déroule à bord d’un bateau de croisière où se mêlent des croisiéristes un peu simplets, un animateur dont le répertoire de blagues est infini, une capitaine un peu trop portée sur la bouteille et une bande d’artistes loufoques. Comme sur toute croisière qui se respecte, paillettes, magie et chorégraphies sont au rendez-vous. Mais tout ce remue-ménage masque en réalité une abominable vérité.

3 raisons d’aller (re)voir « Croisière Coconuts »

1. 6 acteurs, 12 personnages

Pendant 1h40, six comédiens assurent le show et se glissent tour à tour dans la peau d’une douzaine de personnages. Ainsi, on se retrouve à bord du paquebot en compagnie de Gigo, magicien mégalo; Darla et son « boyfriend » Paco, fraîchement sorti de prison; une mère fan de Johnny et sa fille; un couple et leur Tanguy de fils; Kamel, le chef du personnel un peu trop sympathique; des membres d’équipage philippins exploités; une capitaine alcoolique et une journaliste qui enquête sur les événements étranges qui surviennent à bord. Nous ne pouvons que saluer la performance des acteurs qui jonglent avec leurs différents rôles avec tant d’aisance que l’on se surprend à oublier qu’ils ne sont que six à incarner tous ces personnages.

2. Une pièce rythmée

Après une première partie qui nous permet de cerner tous les personnages, la seconde partie de la pièce prend des airs de music-hall. Soudain, le spectateur se retrouve véritablement à bord du bateau et assiste à un spectacle sensationnel où la danse, le chant et la magie se mêlent, ne laissant pas de place à l’ennui. Un résultat que l’on doit notamment à la mise en scène colorée et flamboyante de Nathalie Uffner.

3. Délassant et interpellant

Mais derrière ce spectacle éblouissant se cache une triste réalité. Tout ce divertissement n’est en réalité qu’une imposture visant à nous faire oublier qu’un drame est survenu sur le bateau. Au travers du rire, des paillettes, de la danse, la pièce dénonce aussi le contraste entre ces passagers qui veulent être divertis à tout prix et la condition du personnel de bord.

Infos pratiques

  • De Laurence Bibot Mise en scène Nathalie Uffner Avec Julie Duroisin, Emmanuel Dell’Erba, Aurelio Mergola, June Owens, Marie-Hélène Remacle et Abel Tesch
  • Où? Théâtre de la Toison d’or
  • Quand? Du 19 décembre au 19 janvier, du mercredi au samedi à 20h30 | Le 31/12 à 22h30 | Le dimanche 6 janvier à 14h.
  • Réserver: 02 510 0510 ou en ligne

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)