8 concerts à voir durant la Fête de la Musique

8 concerts à voir durant la Fête de la Musique
© Shutterstock

Du 21 au 24 juin, la Fête de la Musique bat son plein en Wallonie et à Bruxelles. De nombreuses villes et communes célèbrent le 4e art lors de concerts éclectiques. 

La 34e édition de la Fête de la Musique, un rendez-vous qui existe depuis le début des années 80, est l’occasion de découvrir sur scène de nombreux artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Voici les 8 concerts auxquels assister. (La programmation complète se trouve sur le site Internet de la Fête de la Musique.)

Castus

Après s’être entouré d’un bassiste, d’un batteur et de quatre guitaristes pour une série de concerts atmosphériques, Cédric Castus revient à ses premières amours, à sa seule guitare et à ses pédales à effets et autre loops. À nouveau chef d’orchestre de l’insolite, il compose des morceaux qui rappellent le post rock de Tortoise ou de Mogwai, à l’aide d’objets incongrus, comme un canard en plastique ou un fouet à cappuccino.

À voir le 24 juin à 11h, à la Montagne en Sons, à la Montagne Saint-Job à Uccle

Fùgù Mango

Savant mélange de dance music, de beats afro et d’indie pop, Fùgù Mango est composé de quatre musiciens: Vincent Lontie (chant, claviers et percussions), Jean-Yves Lontie (guitare et chant), Franck Baya (percussions batteur et percussionniste) et Anne Fidalgo (chant, basse et claviers). Le groupe formé il y a cinq ans promet de faire danser le public de la Fête de la Musique.

À voir le 22 juin à 22h35 à l’Eden à Charleroi et le 24 juin à 18h au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles

BRNS

Incontournables, les multi-instrumentalistes bruxellois de BRNS (prononcez Brains)  distillent un rock audacieux et dynamisant, à califourchon entre l’obscurité des titres du premier album et les rythmes solaires du second.

À voir le 23 juin à 18h00 au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles et le 24 juin à 21h05 au Centre Culturel d’Izel

Therapie TAXI

Adélaïde, Raphaël et Renaud composent le groupe très en vogue Therapie TAXI. Leurs chansons décortiquent les amours blessées, les sentiments à vif, la postadolescence piétinée et l’ébriété sur des mélodies dansantes.

À voir le 22 juin à 20h50 à l’Eden à Charleroi

WWWater

Protégée de Soulwax, WWWater, Charlotte Adigéry de son vrai nom, a été repérée par les frères Dewaele lors du tournage du film Belgica. Imparable, la voix de la jeune femme se marie à une musique électro atmosphérique et enveloppante. Parmi ses influences, elle cite Ryoji Ikeda et Geneva Jacuzzi.

À voir le 23 juin à 20h30 à la Place aux Foires à Marche-en-Famenne

Jawhar

Les chansons douces-amères de Jawhar entrelacent ses racines tunisiennes et son ancrage belge. L’artiste réinvente les chansons d’amour avec juste ce qu’il faut de douceur et de guitare.

À voir le 24 juin à 15h00 au Musée royal de l’Armée et de l’histoire militaire

Mortalcombat

Le jeu vidéo Mortal Kombat a bercé – ou plutôt agité – notre enfance. Loin des bastons vidéoludiques, le duo formé par César Laloux, ex-membre du groupe BRNS, et sa comparse d’Italian Boyfriend, Sarah Riguelle, égrène des ritournelles, qui rappellent à la fois Metronomy et Charlotte Gainsbourg.

À voir le 22 juin à 19h30 chez Mama Is Cool à Namur, à 22h30 au Hangar à Liège et le 23 juin à 21h30 à La Capsulerie à Hannut

Typh Barrow

Voix de velours et yeux revolver, Typh Barrow enchante par ses mélodies soul, empreintes d’authenticité. Sorti en janvier 2018, son album Raw a assis sa renommée.

À voir le 23 juin à 21h00 à la Place d’Armes à Philippeville

Vous aimez la musique? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)