Des chanteuses disparaissent de leur pochette d’album sur une plateforme de streaming en Iran

Des chanteuses disparaissent de leur pochette d'album sur une plateforme de streaming en Iran
Captures d'écran Melovaz/Beyoncé

Beyoncé, Lana Del Rey, Jennifer Lopez et bien d’autres jouent à cache-cache sur le site de streaming iranien Melovaz. Ces chanteuses ont tout simplement disparu de leur propre pochette d’album! Pas sûr que Queen B soit des plus ravies…

Melovaz propose d’écouter des musiques en streaming, jusque-là, rien d’anormal. Mais quand on creuse un peu, on se rend compte que ce site a quelque peu modifié les pochettes d’album et de single de la plupart des chanteuses.

Bye bye J.Lo et les autres

Certainement jugées trop sexy ou tout simplement trop femmes, les stars présentes sur leur propre pochette d’album ont été retirées ou floutées, et même Céline Dion y est passée. Complètement fou, mais totalement vrai! On vous laisse découvrir en images cette petite mascarade…

Jennifer Lopez – Medicine

Medicine se résume désormais à quelques gouttes d’eau sur le site de streaming Melovaz.

Mariah Carey – GTFO

Les atouts de la Diva n’ont pas séduit les Iraniens.

Lana Del Rey – Norman F*****g Rockwell!

Est-ce que Lana Del Rey serait devenu un homme? On avoue, on a ri! L’album de Lana Del Rey avec tout sauf la star, c’est une petite pépite.

Cardi B & Bruno Mars – Please Me

Même principe pour le duo Cardi B et Bruno Mars, qui en un petit coup de « Paint » est devenu un solo…

Céline Dion – Courage

Ils ont même osé toucher à Céline Dion. Courageux de leur part!

Nicki Minaj – Fendi

Apparemment, les dessins ne passent pas non plus. Pas de bol pour Nicki, pourtant, c’était bien essayé!

Shakira & Maluma – Clandestino

Même les hommes y passent parfois!

Beyoncé – Homecoming

Et pour Queen B, c’est désormais une belle pochette blanche! Si elle avait su, elle n’aurait pas passé autant de temps à la case maquillage.

Trêve de plaisanterie, cette pratique est un scandale et fait peur. À l’heure où l’on se bat pour le droit des femmes, on se rend compte que certains pays sont encore loin du compte.

L’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de la République islamique, en 2018, n’a pas hésité à dire que la nudité de la femme occidentale, qu’il considère comme le mal, est en opposition totale à la chasteté de la femme musulmane (le bien pour lui). La femme occidentale est « symbole de consommation et l’objet d’excitation sexuelle pour les hommes », a-t-il déclaré à l’AFP. On comprend mieux d’où vient cette idée de supprimer Queen B de son album!

La place de la femme en Iran

La société iranienne est paradoxale lorsqu’il s’agit des femmes. D’un côté, elle œuvre pour que les femmes soient plus instruites. D’ailleurs aujourd’hui, les bancs des universités et écoles supérieures sont davantage fréquentés par des étudiantes que des étudiants. Elles s’émancipent beaucoup plus qu’il y a dix ans. Saba une jeune fille de 27 ans qui a vécu à New York mais qui est revenue à Téhéran, sa ville natale, pour un projet de rénovation de galerie d’art explique à l’AFP: « Je rêvais de monter ma propre entreprise, mais je n’aurais jamais cru que cela irait aussi vite. Si j’étais restée à New York, je n’aurais pas eu cette chance ». De l’autre côté, dans ce pays, le statut légal de la femme est considéré comme inférieur à celui de l’homme. Les femmes doivent demander l’autorisation à leur mari, leur père ou frère pour sortir de l’Iran. Au tribunal, leur parole vaut la moitié de celle d’un homme. Et concernant l’héritage, une femme recevra deux fois moins que son frère.

Des avancées, mais le chemin reste encore long

Bien sûr, des avancées sont faites: le jeudi 10 octobre dernier, 3500 supportrices ont pu se rendre au stade de Téhéran pour suivre la rencontre Iran-Cambodge. Cela n’était plus arrivé depuis 40 ans. Après la révolution islamique de 1979, les femmes étaient interdites de stade. La raison? Les protéger des hommes… Aujourd’hui, la loi oblige toujours les femmes à porter le voile. Là encore, la justification mise en avant est « de les protéger ». Certes, la société est devenue plus laxiste, les femmes peuvent porter des pantalons moulants et un voile ample, simplement posé, mais cette obligation est malheureusement encore inscrite dans la loi.

Lisez également ces trois articles où les femmes sont au centre

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)